Visioconférence : les alternatives à Zoom et Teams

Tixeo, Jitsi, BigBlueButton : des solutions alternatives existent face aux leaders de la visioconférence tels Zoom et Teams.

tixeo-visioconference
Tixeo, une solution chiffrée de bout en bout et qualifiée par l’ANSSI.

Entre les « visios » pour le travail et les apéros virtuels avec les amis, la crise de la Covid-19 aura fait décoller le marché des solutions de visioconférence. Depuis le début de la pandémie, Microsoft Teams et Google Meet ont respectivement doublé et décuplé leur audience pour atteindre 75 millions et 50 millions d’inscrits. Pure player de la visioconférence, Zoom revendiquait, lui, plus de 300 millions d’utilisateurs quotidiens au plus fort du confinement.

Zoom a toutefois été pointé du doigt pour ses failles de sécurité que l’éditeur californien tente de corriger depuis. L’ONG américaine Consumer Report l’a épinglé ainsi que Microsoft, Google et Cisco Webex pour leur collecte des données personnelles. Face à ces risques, la Direction interministérielle du numérique (Dinum) et Orange Cyberdéfense rappellent qu’il existe des offres alternatives comme les outils open source BigBlueButton et Jitsi ou la solution de l’éditeur français Tixeo, la seule certifiée par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi). « Là où nos concurrents commencent timidement à réfléchir au chiffrement de bout en bout comme une option pour leurs utilisateurs, Tixeo réussit à garder une longueur d’avance sur le marché de la vidéo-collaboration sécurisée», expliquait en juin dernier Renaud Ghia, CEO de Tixeo.

Pour renforcer sa sécurité, Zoom a annoncé mi octobre la mise en place du chiffrement de bout en bout (E2EE). Encore en version test auprès des utilisateurs, cette évolution devrait être déployée dans les prochaines semaines. « Nous sommes heureux de lancer la phase 1 de 4 de notre offre E2EE, qui offre des protections solides pour aider à prévenir l’interception des clés de décryptage qui pourraient être utilisées pour surveiller le contenu des réunions « , a déclaré Max Krohn, Head of Security Engineering de Zoom. Pour l’utiliser, les clients doivent activer les réunions E2EE et le chiffrement end-to-end dans les paramètres de leur compte.