Air France-KLM restreint la flexibilité de ses billets

Avec la normalisation des conditions de voyage sur un nombre toujours plus grand de pays, Air France met fin à la totale flexibilité d'une annulation sur tous les tarifs de ses billets. Sans revenir cependant au régime qui prévalait avant la pandémie.
Air France restreint les conditions de remboursement (Photo: LC)

C’est une mauvaise nouvelle pour les voyageurs mais elle était prévisible. Depuis le 1er mars, Air France-KLM a mis fin à la flexibilité totale sur les annulations des billets achetés. Certes, on ne retombe pas sous les conditions qui existaient avant la pandémie. Les billets restent ainsi modifiables.

Le site d’Air France détaille que quelle qu’en soit la raison, il est toujours possible de reporter un vol avant la date de départ sans frais de modification. Toutefois, si le prix du nouveau billet est plus élevé, le client doit désormais payer la différence tarifaire. Cette mesure ne concerne pas cependant les billets en groupe ou les tarifs d’allotement.

Pour les annulations, les possibilités de remboursements systématiques ne sont plus proposées. Air France propose à la place un avoir non-remboursable valable pendant 1 an à compter de sa date d’émission pour réserver un nouveau vol. Air France précise que cet avoir n’est effectivement pas remboursable pour tout billet acheté après le 1er mars 2022. La même restriction s’applique pour tous les billets achetés avant le 28 février 2022 pour des voyages prévus après le 1er juillet 2022. L’avoir peut être utilisé pour l’achat de plusieurs billets éventuellement.

Toute demande de remboursement est désormais traitée conformément aux conditions tarifaires du billet. Les billets à plein tarif continuent donc de donner une possibilité de remboursement. En cas d’annulation de la part d’Air France/KLM, le remboursement reste de rigueur, sans aucune pénalité pour le passager.