Dépôt de bilan chez Air Berlin, qui compte sur Lufthansa

Air Berlin a déposé le bilan le 15 août. Un prêt accordé par le gouvernement allemand permet pour l’instant à la compagnie de maintenir son programme de vol, en attendant une possible reprise par le groupe Lufthansa.

AirBerlin
AirBerlin dépose le bilan

Après plusieurs mois difficiles pour airberlin, le verdict est tombé : c’est le dépôt de bilan pour la compagnie aérienne, dont les pertes s’accumulaient depuis plusieurs mois. Une semaine auparavant, l’actionnaire majoritaire Etihad avait refusé de renflouer le transporteur allemand. La restructuration des investissements européens d’Etihad était d’ailleurs « dans les tuyaux » depuis plusieurs semaines, la compagnie devant faire face aux bilans déficitaires d’airberlin et d’Alitalia. « En avril, Etihad a injecté 250 millions d’euros supplémentaires dans le capital d’airberlin, et a aidé la compagnie à explorer les options stratégiques pour son business », ne manquent pas de rappeler les responsables d’Etihad.

Tous les vols opérés par airberlin et Niki continuent comme prévu

« L’annonce de ce jour fait suite à la notification par Etihad qu’elle ne comptait plus fournir de soutien financier à air Berlin », conclut froidement le communiqué publié le 15 août par airberlin. Cette déclaration officielle a au moins le mérite de rassurer – au moins partiellement les voyageurs d’affaires et les vacanciers ayant déjà réservé leur vol. En effet, le gouvernement fédéral allemand accorde un prêt à la compagnie, qui peut ainsi tenir ses engagements envers les passagers. « Tous les vols opérés par airberlin et Niki continuent comme prévu« , indiquent les responsables de la compagnie, qui ajoutent que le programme de vols tout comme les réservations demeurent valides.

AirBerlin
FCM Travel Solutions cesse la commercialisation des billets AirBerlin

Ces garanties n’ont pas suffit à rassurer tous les acteurs du business travel. Ainsi, l’agence de voyages d’affaires a indiqué dans la foulée de l’annonce que « face aux incertitudes entourant Air Berlin, FCM Travel Solutions a pris la décision d’arrêter de vendre les billets [pour les vols de la compagnie] avec effet immédiat et jusqu’à nouvel ordre« .

Et après ?

L’avenir d’Air Berlin devrait maintenant se jouer chez sa compatriote Lufthansa. D’ailleurs, à l’heure d’officialiser ce dépôt de bilan, les dirigeants de la compagnie en faillite n’ont pas vraiment fait mystère de leurs intentions, ou de leurs espoirs. « Les négociations avec Lufthansa et d’autres partenaires quant à l’acquisition d’unités opérationnelles d’airberlin sont très avancées et hautement prometteuses » est-il indiqué, le communiqué précisant même que ces négociations devraient être rapidement finalisées. « Nous sommes en train de travailler sans relâche pour trouver la meilleure issue possible pour l’entreprise, nos clients et nos employés, étant donné la situation« , assure Thomas Winkelmann, Pdg d’airberlin. Les dirigeants d’Etihad expliquent pour leur part que « Etihad ne peut offrir un soutien qui augmenterait ses risques financiers« , mais disent « rester ouverts pour aider à trouver une solution commercialement viable toutes les parties« . « Nous soutiendrons la direction d’airberlin en ces temps difficiles« , ajoutent-ils.