Amsterdam Schiphol, aéroport leader dans l’Europe du covid-19

Amsterdam-Schiphol est depuis quelques mois l'aéroport le plus actif en Europe, devant Paris-CDG, Francfort, Istanbul ou encore Londres-Heathrow. La position géographique centrale de la plate-forme et la remontée en puissance du hub KLM expliquent ce résultat.

Schiphol-leader

C’est une information que dévoile chaque semaine l’agence Eurocontrol. Depuis plusieurs semaines, Amsterdam Schiphol est l’aéroport qui enregistre le plus grand nombre de mouvements d’avions en Europe.

Ce mercredi 26 août, la plate-forme néerlandaise enregistrait 772 mouvements d’avions, en hausse de 2% par rapport à la semaine du 12 août. Amsterdam dépasse ainsi d’une courte tête Paris CDG (755 départs et arrivées). La plate-forme distance également Francfort (565 mouvements) ou encore Londres-Heathrow (407 mouvements).

Eurocontrol indique que le trafic d’Amsterdam reste cependant de 50% inférieur à la même semaine d’août 2019. Mais cette performance est légèrement supérieure à celle de Roissy-CDG (-52%) mais bien meilleure qu’à Francfort (-63%) ou Londres-Heathrow (-70%).

Sept villes françaises connectées à Amsterdam par KLM

Cette relative bonne tenue d’Amsterdam est due à la dynamique de son transporteur national KLM mais aussi à la position géographique centrale de la plate-forme en Europe. Amsterdam est ainsi relié de nouveau à 170 destinations par 45 compagnies aériennes.

Sur ce chiffre, KLM se taille la part du lion. Le transporteur relie son hub de Schiphol à 127 destinations dans le monde (chiffre au 28/08/2020).

Depuis juillet, KLM a repris à l’intercontinental ses liaisons vers Le Caire (temporairement jusqu’à fin octobre), Shanghai et cette semaine vers Hangzhou en Chine. Au mois de septembre, la compagnie reprendra ses liaisons sur Abu Dhabi, Hong Kong via Bangkok, Taipei ainsi que Riad via Damman.

Elle est aussi la compagnie européenne proposant l’un des réseaux les plus denses vers l’Amérique Latine et les Caraïbes malgré la pandémie. Douze villes de cette partie du monde sont reliées à Amsterdam.

KLM reconnecte 88 villes en Europe à Schiphol, dont 35 destinations desservies au moins par trois vols quotidiens. Le transporteur a repris récemment ses liaisons vers Southampton et Durham/Teeside au Royaume-Uni et retournera en octobre à Poznan en Pologne.

En France, KLM est la compagnie aérienne étrangère « full service » ayant le plus grand nombre de lignes. Le transporteur propose au moins trois rotations quotidiennes depuis Amsterdam vers Bordeaux, Lyon, Nice, Paris-CDG et Toulouse. KLM dessert également Montpellier (un vol quotidien) et Mulhouse/Bâle (deux vols par jour).

Pour attirer les passagers à transiter à Amsterdam, l’aéroport de Schiphol a multiplié les mesures pour faciliter le voyage de ses passagers.

Plus de services pour le bien-être des voyageurs à Schiphol

Parmi les mesures mises en oeuvre, l’aéroport propose un système de tests volontaires au covid-19 à Schiphol. Une infrastructure baptisée « Test Street¨ a ainsi été mise en place pour les voyageurs en provenance de zones à risque et pour un nombre limité de vols.

Situé entre les halls d’arrivées 3 et 4, ce centre de test volontaire permet d’accueillir jusqu’à mille passagers par jour. Les résultats au test sont communiqués en 48 heures, obligeant à une quarantaine d’au-moins deux jours.

L’autorité aéroportuaire plaide en faveur d’un système dans lequel des tests rapides sont effectués sur les voyageurs à destination et en provenance des pays placés en zone orange ou rouge. Une mesure qui pourrait réduire la nécessité d’interdictions de voyager et des mesures de quarantaine.

Schiphol propose également deux autres services aux passagers. L’aéroport a installé trois espaces où les voyageurs peuvent désinfecter sous une lumière UV-C leurs effets personnels, tels que téléphone portable, passeport ou clés. Les trois points de désinfection se situe dans l’espace Schiphol Plaza, dans le salon 2 et entre les halls d’arrivées 3 et 4.

Enfin, pour les voyageurs en transfert court, Schiphol a lancé le « Short Connection Pass ». Des unités de libre-service ont été installées dans les jetées les plus fréquentées par les passagers en transfert.

Le passager y scanne sa carte d’embarquement. Après analyse du temps de transit, la machine imprime alors un « Short Connection Pass ». Le voyageur peut alors se rendre vers une ligne dédiée aux postes de sécurité.

Au cours des six premiers mois de 2020, l’aéroport d’Amsterdam Schiphol a enregistré une baisse de 62,1% du nombre de ses passagers. Soit 13,1 millions de voyageurs contre 34,5 millions pour la même période de 2019.