Bientôt des TGV sur la ligne Boston-Washington

DR
Les TGV Avelia Liberty entreront en circulation à partir de 2021

Compétitivité par rapport à l’avion, liaison de centre-ville à centre-ville : les États-Unis redécouvrent les avantages du train, notamment à grande vitesse. Le constructeur Alstom va fournir 28 TGV de dernière génération à la compagnie américaine Amtrak pour sa ligne Boston-Washington. Mise en service en 2000, cette ligne de 730 km qui dessert également les villes de New York et Philadelphie est la seule à exploiter outre Atlantique des trains rapides, dits Acela, même si ces derniers roulent à des allures bien éloignées de nos standards européens, entre 170 km/h et 240 km/h. De fait, outre leur capacité de 35% supplémentaire sur un axe fréquenté par 3,5 millions de clients en 2014, ces nouvelles rames pourront d’abord circuler à 257 km/h, puis à 300 km/h après modernisation des voies.

La réduction des temps de parcours permettra à Amtrak de rester compétitive face aux compagnies aériennes auprès de la clientèle affaires. Cette dernière devra toutefois patienter quelque peu avant de profiter de ce gain de temps et du nouveau confort proposé à bord, car ces TGV Avelia Liberty ne circuleront qu’à partir de 2021 au rythme des livraisons des rames par Alstom. Un vrai cocorico pour le groupe industriel français à l’heure où une seconde ligne à grande vitesse est en construction, devant relier San Diego à San Francisco via Los Angeles