Un rendez-vous gourmand pour les passagers affaires de Lufthansa

Lufthansa continue à se repositionner sur le marché affaires. Les passagers de la classe affaires sur les court- et moyen-courriers bénéficient désormais d'un service de bord amélioré.
L'une des spécialités munichoises du nouveau menu "Tasting HEIMAT" (Photo: Lufthansa)

« HEIMAT » est un terme qui se traduit par « patrie » en français, avec une valeur néanmoins plus sentimentale en langue allemande. C’est donc sous la dénomination « Tasting HEIMAT » que Lufthansa vient de lancer son nouveau menu à destination des voyageurs de sa classe affaires sur les lignes court-et moyen-courriers. L’offre est disponible depuis le 1er septembre et fait partie d’un effort du transporteur allemand de se positionner davantage sur le trafic premium.

La compagnie anticipe effectivement une reprise chez les voyageurs d’affaires dans les prochains mois. Les attirer de nouveau en classe affaires avec un produit supérieur fait donc partie de la stratégie de la compagnie allemande.

Régionalisme et durabilité

Avec les nouveaux menus « Tasting HEIMAT », Lufthansa répond au souhait de ses clients de bénéficier d’une plus grande variété et de plus de durabilité. Le transporteur met à l’honneur la cuisine régionale allemande avec une présentation et des ingrédients qui s’adaptent à une clientèle internationale.

De jeunes chefs de son partenaire de restauration gategroup ont ainsi retravaillé sur des versions plus « light » de classiques allemands. Comme par exemple, la salade de crevettes avec une terrine de betteraves et de pommes de terre, d’inspiration hambourgeoise. Ou encore la Grie Soss de Francfort, composée de chou frisé, d’un œuf poché et de pommes de terre. Ou bien le plat traditionnel « Leipziger Allerlei », une salade de poulet avec du céleri-rave, du genièvre et des noix noires.

La variété est au rendez-vous puisque les menus changent chaque semaine et sont différents entre le vol aller et celui du retour. Le transporteur favorise également les circuits courts. Les ingrédients des menus proviennent principalement des régions autour de Francfort et de Munich, les deux principales bases de la compagnie. Ce qui permet une préparation quotidienne avec des produits frais. Et durabilité oblige, la compagnie a banni tout plastique jetable.

Si Lufthansa veut séduire de nouveau les hommes d’affaires, la compagnie n’en poursuit pas moins son programme d’économie. Elle vient en Allemagne de confirmer la fermeture définitive de ses salons de Brême, Cologne/Bonn, Dresde, Leipzig et Nuremberg. En revanche, elle exploite de nouveau depuis le 1er septembre son terminal First Class sur son hub de Francfort.