Hôtellerie et congrès : la recette hollandaise

Des hôtels adossés à de vastes centres de conférences chez Postillion Hotels, un projet du même genre à Amsterdam pour Maritim Hotels : les Pays-Bas se distinguent par des destinations MICE intégrées.

« Meet-Work-Stay » : le concept de Postillion Hotels résume parfaitement le positionnement ultra business de l’hôtelier néerlandais. Un groupe qui se distingue par de véritables destinations MICE intégrées combinant hébergement et vastes centres de conférences, comme en témoigne le récent Postillion Hotel & Convention Centre ouvert à La Haye.

Ce nouveau lieu de rencontres d’affaires, quasiment connecté à la gare de la capitale administrative des Pays-Bas, s’étend par phases. Pour commencer, un Meeting Center de 2000 m2 y a ouvert ses portes pendant la pandémie, avant que ne s’ajoute un centre de conférence et d’expositions de 4000 m2 en mai dernier, doté d’une salle plénière pouvant accueillir 1400 personnes et d’une trentaine de salles de réunions. Suivra un hôtel de 190 chambres s’ajoutant à l’ensemble en 2024.

Postillion Hotels occupe une place de choix sur le marché MICE néerlandais avec ses huit établissements, tous reconnus par le label Clé Verte niveau or. Déjà parce que chacun d’entre eux est équipé de larges espaces meetings et que son hôtellerie est pensée pour les voyageurs d’affaires, par exemple avec, par exemple, une restauration adaptée à leurs attentes, entre plats healthy et d’autres servis en 15 minutes chrono. Dans tous les hôtels, les professionnels nomades trouvent également des business points où se poser pour travailler quelques heures, tandis que Postillion Hotels a formalisé une offre de pauses ludiques pour agrémenter les réunions allant du « yoga break » au « haka break ».

Mais la particularité du groupe est surtout de mailler les grandes métropoles néerlandaises avec un réseau d’hôtels-conférences comme celui de La Haye. C’est le cas à Utrecht ou encore à Amsterdam, avec un hôtel intégré depuis 2018 au Conference Center, donnant un complexe MICE comprenant 252 chambres, une trentaine de salles de réunions, 800 m2 de surface d’exposition et une plénière de 1000 m2. C’est aussi le cas à Rotterdam où Postillion a ouvert en avril dernier un hôtel de 168 chambres qui vient compléter l’offre du Convention Center intégré au WTC.

Pour autant, l’hôtelier hollandais n’est pas l’unique acteur à s’intéresser au marché des hôtels gros porteurs aux Pays-Bas. Maritim Hotels est lui aussi spécialisé dans les hôtels MICE de grande capacité comme le Maritim proArte à Berlin, qui peut accueillir des conventions de 2000 personnes ou son établissement directement connecté au Congress Centre Messe de Francfort. Et ce groupe allemand proposera bientôt un établissement de ce type à Amsterdam, en 2023.

L’hôtel Maritim à Amsterdam, en cours de construction.

En effet, le groupe allemand Maritim Hotels a annoncé la conclusion avec Union Investment du développement du plus grand hôtel de congrès intégré d’Europe dans le quartier en pleine évolution d’Amsterdam Nord. Séparé de la gare centrale par la rivière Ij, le quartier a récemment vu apparaître de nouveaux hôtels, notamment de la nouvelle marque lifestyle Tribe, du groupe Accor. Bientôt donc, ce sera au tour d’un hôtel Maritim de 579 chambres intégré au nouveau complexe multi-fonctionnel Yvie.

Ce projet Yvie, qui fait partie d’un ensemble de six nouveaux gratte-ciels, consiste en deux tours : l’une à dominante résidentielle et comprenant 176 logements haut de gamme et 120 appartements longs séjours, et l’autre de 110 mètres, qui intégrera l’hôtel Maritim et sera la troisième plus haute tour d’Amsterdam. Enfin, reliant les deux tours, le socle des bâtiments englobera un centre de congrès, en plus de deux bars et d’un restaurant, dans une ambiance toute en transparence.

Ce nouveau lieu business, avec sa capacité d’accueil de plus de 4 400 personnes – dont 2 200 dans son hall 1 – et ses 18 salles de conférence, deviendra le deuxième plus grand centre de congrès de la ville. Il sera, en quelque sorte, le pendant au nord d’Amsterdam du centre de conférences RAI, pour sa part situé au sud de la capitale hollandaise.

Sans avoir l’ampleur de ce projet amstellodamois, une autre destination MICE intégrée est en cours de développement à Eindhoven, dans un projet présenté comme un nouveau lieu iconique de la ville hôte du siège originel de Phillips. Baptisé avec humour The Dutch Mountains, « les montagnes hollandaises », ce complexe en forme de U comprend deux tours aux ambitions durables avérées. Amenées à donner un nouvel essor au quartier de la gare de la cinquième métropole néerlandaise, les Dutch Mountains accueilleront en leur sein des bureaux et des espaces de coworking, des logements et des cafés et restaurants, en plus d’un centre de convention doté d’une salle plénière de 1000 personnes minimum et d’un établissement de 200 chambres pour de courts et longs séjours. Son exploitant ? Postillion Hotels, naturellement.