Covid-19 : fermetures partielles à Orly et Roissy, 7 TGV sur 10 lundi

Le dispositif pour enrayer la progression du Covid-19 a pris une nouvelle ampleur ce week-end en France. Les aéroports restent ouverts, mais des terminaux fermeront leurs portes à partir de mercredi, notamment Orly 2. La SNCF réduit également ses opérations.

Orly
Le dispositif anti-coronavirus est monté d'un cran en France pendant le week-end, mais les aéroports restent ouverts, malgré quelques fermetures de terminaux, notamment Orly 2 mercredi

De nouvelles mesures ont été dévoilées pendant le week-end pour contrer la propagation du coronavirus en France. Outre la fermeture de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays », décrétée depuis samedi soir par le Premier Ministre, des dispositions relatives aux transports entrent progressivement en vigueur. Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari, respectivement ministre de la Transition écologique et solidaire et secrétaire d’Etat aux transports, les ont dévoilé dimanche. Un mot d’ordre : « limiter les déplacements au maximum pour freiner la diffusion du virus« . Pourtant, les aéroports resteront ouverts, notamment Orly et CDG, quoique partiellement. En effet, Orly 2 fermera ses portes mercredi, suivi par les terminaux S4 et 2G à Roissy d’ici la fin de la semaine. Le maintien d’un « programme très réduit » chez Air France doit notamment permettre « d’assurer la continuité territoriale avec les Outre-mer« .

Paris Aéroport
Paris Aéroport s’organise en vue de la fermeture d’Orly 2

Le trafic ferroviaire est également réduit : 7 trains sur 10 circuleront lundi sur les axes TGV, TER et Transilien. Le ralentissement sera progressivement étendu à partir de mardi jusqu’à 50% des TGV et Intercités et à 2 TER sur 3.

Quant aux déplacements courte distance, les transports en commun en agglomération fonctionneront, mais doivent avant tout « permettre aux Français d’accomplir les déplacements strictement nécessaires« . Lundi, 80% du trafic sera donc assuré en métro à Paris et la situation sera quasi-normale pour les bus et tramways, tout comme sur les RER A et B. Enfin, l’approvisionnement des stations-services sera bien maintenu.

Twitter
Pas de fermeture des transports en commun parmi les nouvelles mesures annoncées en fin de semaine

« Alors que nous sommes passés au stade 3 de l’épidémie, chacun doit renoncer aux déplacements non essentiels, renoncer aux déplacements d’agrément et n’avoir recours aux transports qu’en cas de nécessité, c’est-à-dire lorsque cela est lié à la santé à l’alimentation et au travail« , soulignent Elisabeth Borne et Jean-Baptiste Djebbari.