Décideurs : Jean-Michel Mathieu, directeur général de Joon

Jean-Michel Mathieu, directeur général de Joon, explique la stratégie de la compagnie aérienne et clarifie son positionnement vis-à-vis des autres marques du groupe Air France KLM. Propos recueillis par Serge Barret
Joon
Jean-Michel Mathieu, directeur général de Joon

Comment, dans ses grandes lignes, définiriez-vous la marque Joon ?

Jean-Michel Mathieu – Joon, c’est le voyage nouvelle génération vu par Air France ; un voyage qui s’adresse à tous et pas seulement aux “millennials”. Pour créer cette compagnie, nous avons puisé dans des codes très actuels, en particulier ceux utilisés par les 18-35 ans : digital, connecté, flexible et personnalisé.

Quel est le positionnement de Joon par rapport à sa grande sœur Air France ?

J-M. M. – Tout d’abord, il est important de rappeler qu’aucune ligne ne sera opérée simultanément par Air France et par Joon. Joon doit permettre de reprendre l’offensive sur les routes qui ne sont pas rentables pour Air France ou celles qui ont été abandonnées face à la concurrence. Ce qui favorise un retour à la compétitivité sur ces destinations. Grâce à Joon et à sa structure de coûts plus compétitive, nous pouvons reprendre une dynamique de croissance sur des marchés aujourd’hui confisqués par les low cost et les compagnies du Golfe. Rappelons tout de même que Joon propose les mêmes standards de qualité et de confort qu’Air France. Ainsi, nos clients peuvent réserver leur voyage en ligne, directement sur le site Air France. Ils bénéficient également du programme de fidélité Flying Blue et profitent au sol de tous les services d’Air France, que ce soit pour l’enregistrement, l’accès SkyPriority, les salons Business ou l’assistance en escale.

Et vis-à-vis des compagnies low cost ?

J-M. M. – Si nous proposons des tarifs adaptés aux différents besoins des voyageurs, notamment des tarifs Light sans bagage en soute, pour autant, Joon n’est pas une low cost. C’est plutôt une compagnie qui mixe les avantages offerts par les transporteurs traditionnels et par les opérateurs low cost, notamment sur sa classe Economy en moyen-courrier. Les tarifs peuvent être aussi attractifs que ceux d’une low cost, mais avec des prestations supérieures, par exemple des horaires pratiques, des services connectés, flexibles et personnalisés. Encore une fois, les standards de qualité sont à la hauteur de ceux d’Air France. Notre positionnement est également très différent de celui de Transavia, la compagnie low cost d’Air France-KLM, qui se développe très fortement vers l’Europe et le Bassin Méditerranéen en moyen-courrier, avec un programme de vols en point-à-point depuis Paris Orly, Nantes et Lyon. Joon a, elle, pour objectif de renforcer la présence d’Air France sur son hub de Paris CDG, aussi bien sur le moyen que le long-courrier.

Les retours de nos clients sont pour la plupart très satisfaisants. L’attitude “casual chic” de notre personnel navigant apporte une vraie FRAÎCHEUR

Après un an d’existence, la clientèle a-t-elle adopté Joon et son attitude “casual chic” ?

J-M. M. – Depuis son lancement, Joon affiche un coefficient de remplissage moyen de près de 85 % au global et proche de 90 % sur les routes moyen-courriers. Les retours de nos clients sont pour la plupart très satisfaisants. L’attitude “casual chic” de notre personnel navigant apporte une vraie fraicheur. Nous avons souhaité casser les codes à travers les uniformes de nos hôtesses et stewards. En baskets blanches et tenue décontractée, ils insufflent l’état d’esprit de cette nouvelle compagnie.

Quelles sont les réactions de votre clientèle business face à cet état d’esprit ?

J-M. M. – Vraiment très positives ! Je peux, bien sûr, imaginer qu’elle ne fasse pas l’unanimité auprès de tous nos voyageurs. Mais les retours de notre clientèle business sont eux aussi très favorables.

Quels services à bord particulièrement innovants proposez-vous ?

J-M. M. – D’abord, du streaming 100  % gratuit avec YouJoon, un portail de connexion
permettant à nos clients d’accéder à partir de leurs smartphones, ordinateurs ou tablettes à une programmation très actuelle de séries et web TV. Ensuite AlloSky, pour des séances de cinéma immersif via la location de lunettes de réalité virtuelle pour 15 € par vol. D’autre part, nous avons développé une gamme de services pour prolonger l’expérience Joon au-delà des portes de l’avion. C’est le cas par exemple de notre partenariat avec Travel Car, qui va proposer à nos clients de prendre en charge leur voiture à l’aéroport et de la louer à d’autres particuliers. Une solution qui permet de couvrir les frais de parking !

Ses dates clés

Né en 1969. Diplômé de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE), ancien assistant-chercheur à l’Université de Californie à Berkeley.

  • 2003 : Directeur e-commerce d’Air France.
  • 2007 : Directeur planification de réseau long-courrier d’Air France-KLM.
  • 2010 : Vice-président alliances d’Air France-KLM.
  • 2012 : Vice-président en charge du digital chez Air France-KLM.
  • 2014 : Vice-président ventes directes et service d’Air France-KLM.
  • 2017 : Directeur général de Joon.