Eurostar veut rouler plus vert

Pour ses 25 ans, la compagnie a présenté ses nouveaux engagements environnementaux avec un important programme de reforestation pour compenser son empreinte carbone et l'objectif arriver à des trains sans plastique.

Eurostar
Eurostar a célébré son 25e anniversaire le 14 novembre, avec un train spécial entre Londres et Paris

C’est par la présence d’un orchestre sur les quais de la gare de Saint-Pancras International et la remise au goût du jour des uniformes de l’époque, qu’Eurostar a fêté jeudi matin son 25e anniversaire, lors d’un train spécial entre Londres et Paris. Surtout, une forêt a été temporairement installée à l’entrée de la gare londonienne afin de symboliser les nouveaux engagements environnementaux de la compagnie ferroviaire qui opère désormais quelque 50 trains par jour entre la France, l’Angleterre, la Belgique et les Pays-Bas. En effet, Eurostar plantera un arbre pour chaque train circulant chaque jour entre ses trois capitales à compter du 1er janvier 2020, soit quelque 20 000 arbres plantés dans ces 4 pays. Des partenariats ont pour cela été conclus avec trois associations : Woodland Trust, Reforest’ Action et Trees for All.

Eurostar
A l’occasion de ses 25 ans, Eurostar a ressorti les uniformes originels de la compagnie ferroviaire

Ce train spécial entre Londres et Paris a aussi été l’occasion de tester un voyage sans plastique alors que la compagnie ferroviaire utilise habituellement une soixantaine d’éléments en plastique lors de ses dessertes (gobelets, cuillères, bouteilles d’eau ou de jus de fruits, contenants divers, pailles…). « Nous consommons annuellement plus de 500 000 bouteilles en plastique par an« , a ainsi pointé le directeur général d’Eurostar lors de son discours d’accueil. « C’est un défi pour Eurostar. C’est un voyage test qui nous permet d’étudier ce que pouvons changer et améliorer pour proposer un voyage toujours plus éco-responsable« , a précisé à Voyages d’Affaires Marc Noaro, directeur de l’expérience Client de l’opérateur ferroviaire.

Depuis 2007 et son programme Voyage Vert, Eurostar s’est engagé dans une importe réduction de son empreinte carbone, de l’ordre de 40% sur cette période. La compagnie considère ainsi émettre « 90% de moins de gaz à effet de serre que l’équivalent d’un vol court courrier » sur les mêmes axes et « moins d’émission carbone par passager qu’un trajet en voiture entre le centre de Londres et l’aéroport d’Heathrow« . « Au travers de nos ambitions environnementales et de notre programme de plantation d’arbres, nous offrons une alternative encore plus attrayante et écologique aux compagnies aériennes« , a ajouté Mike Cooper, le directeur général d’Eurostar.