G7 : le verdissement de la flotte passe à la vitesse supérieure

La compagnie de taxis G7 a atteint ses objectifs avec 50 % de sa flotte constituée de véhicules hybrides ou électriques. Une flotte Green qui ira croissant d'ici 2027.
La flotte de taxis G7 est constituée pour moitié de véhicules à faibles émissions.
La flotte de taxis G7 est constituée pour moitié de véhicules à faibles émissions.

G7 poursuit sa transition vers une mobilité verte. Lancée dans le développement d’une flotte « green » dès 2007, la compagnie avait annoncé en 2019 l’ambition d’avoir 50 % de véhicules hybrides ou électriques à l’horizon 2021. Un objectif tenu alors que, sur les 9 000 chauffeurs affiliés à la plate-forme, plus de 4 500 disposent d’un véhicule « vert », très majoritairement des modèles hybrides non rechargeables. Au sein de cette flotte, décrite comme la première flotte verte de taxis en Europe, G7 compte aussi une petite centaine de voitures électriques, essentiellement des Tesla et Nissan.

« Ce rendez-vous a été atteint dans une période pourtant compliquée, sans baisse de l’investissement des chauffeurs en conséquence de la baisse d’activité« , a déclaré Nicolas Rousselet, PDG de la compagnie, les félicitant par là même pour cette évolution. La part des modèles à faibles émissions n’était que 33 % en 2015 et 40 % en 2020 et devrait encore augmenter au fur et à mesure des renouvellements. G7 a ainsi fixé de nouveaux caps, celui de 75% de berlines Green pour 2024 et de 100 % d’ici 2027. « Je suis confiant dans la réalisation de cet objectif, a souligné Nicolas Rousselet. Nous devons aller plus loin pour conforter la place du taxi dans la mobilité de demain. »

En concertation avec ses chauffeurs, G7 interdira les nouveaux véhicules diesel dans sa flotte à partir de janvier 2022 et les nouvelles berlines essence début 2023. En parallèle, la compagnie profite de son pouvoir de négociation avec les constructeurs pour proposer aux chauffeurs des offres attractives sur l’achat ou la location de modèles de véhicules à faibles émissions. « Ces derniers mois, 80 % des renouvellements concerne les véhicules G7 Green« , note à ce sujet Yann Ricordel, directeur général délégué de G7. Pour accélérer la transition vers des véhicules 100% électriques, G7 homologue de nouveaux modèles tels les Mercedes EQV ou Skoda Enyaq, en attendant le test prochain d’un véhicule à hydrogène, le Toyota Mirai, afin d’étudier sa compatibilité avec son usage au quotidien et le confort offert aux passagers.

Reste que, dans son verdissement, la compagnie reste tributaire de l’évolution du marché. Côté constructeurs par exemple, G7 souligne la pénurie de véhicules green de grand gabarit destinés aux familles ou aux personnes à mobilité réduite. Mais ce sont surtout les infrastructures de recharge qui limitent encore la part de l’électrique dans sa flotte. L’objectif de 100 000 bornes en 2020 a été repoussé à 2022, la compagnie regrettant la très faible disponibilité de bornes de charges rapides dans Paris intra muros comme en Ile-de-France. Un écueil qui a notamment conduit un des concurrents de G7, Uber, à nouer un partenariat avec Total pour développer ces solutions de charge.

Pour sa part, G7 encourage les maires des arrondissements parisiens et des communes de la région à mettre en place des solutions en surface réservées aux taxis et VTC. « On aimerait que ça aille plus vite, a dit Yann Ricordel, prenant l’exemple de Londres, où une politique incitative a accéléré l’électrisation des fameux black cabs. A la décharge des politiques, le processus de mise en concurrence ralentit le rythme du déploiement des bornes de recharge« . S’engageant de son côté, la compagnie est partenaire de plusieurs prestataires, notamment Zephyre, pour faciliter l’installation de bornes de recharge à domicile, en logement individuel ou collectif.

Ce virage « vert » passe aussi par un verdissement de la demande avec une stratégie à deux étages concernant d’une part le grand public et de l’autre les entreprises. A destination des particuliers, la nouvelle version de l’appli G7 présentée au mois de juin met en avant les taxis Green, G7 notant un engouement pour cette solution avec trois fois plus de commandes depuis sa mise en place. En parallèle, la compagnie propose aux entreprises un contrat d’abonnement spécifique, baptisé Préférence Green, qui consiste à affecter un véhicule Green en priorité, quelle que soit la demande initiale du voyageur. Au total, 650 sociétés ont adopté la formule, dont 400 y ayant souscrit rien qu’en 2021.

La futur de la mobilité douce jouant sur la multimodalité, G7 entend le démontrer avec le lancement à la mi septembre d’un nouveau service, baptisé G7 Vélo et qui permet de commander un taxi équipé d’un porte-vélos pouvant transporter jusqu’à trois bicyclettes. « Intempéries, fatigue, retour tardif, panne matérielle : je suis convaincue que taxi et vélo peuvent être complémentaire et nous voulions le refléter dans notre offre« , a précisé Zineb Essahli, directrice marketing de G7. Et Nicolas Rousselet de conclure : « La ville de demain, ce sera des vélos, des trottinettes, mais aussi des taxis.  »

Activité : une reprise tirée par le grand public

Avec 1,2 million de courses réalisées en septembre dernier, soit une hausse de +3 % comparé à septembre 2019, G7 a connu une nette amélioration de son activité. Une reprise à mettre au crédit de la clientèle loisirs (+22%), notamment stimulée par des partenariats avec des acteurs de la culture tels que le musée du Louvre, la Philarmonie de Paris ou le festival Solidays, tandis que le marché affaires reste toujours en retrait avec une baisse de -8%. « Le voyage d’affaires est un segment en berne, les déplacements vers les aéroports ayant notamment baissé de 45 %« , Yann Ricordel. Si l’effet du télétravail n’a pas encore été mesuré par la moment, le directeur général délégué de G7 estime que, « même si on retrouve une phase plus positive, notamment grâce au redémarrage des salons, cette clientèle mettra plus de temps à revenir. »

Intéressé par la gestion de flotte automobile ? retrouvez toute l’actualité sur le site flotauto.com