IATA vante les mérites des tests antigéniques

L'Association internationale du transport aérien (IATA) milite pour la banalisation des tests antigéniques, plus rapides, moins chers et tout aussi fiables que les tests PCR.
tests-antigeniques-orly
Panneau indiquant le centre tests de dépistage Covid-19 a l'aéroport Paris-Orly (c) Maxime Letertre - Groupe ADP.

L’Association internationale du transport aérien (IATA) plaide pour un plus grand déploiement des tests antigéniques pour entourer la reprise des voyages internationaux. Selon un rapport commandé par l’IATA et conduit par OXERA-Edge Health, les meilleurs tests antigéniques tels le BinaxNOW rivalisent en qualité avec les tests PCR pour des délais de traitement « 100 fois plus rapides » et un coût 60 % inférieur. Autant d’arguments qui plaident en faveur de ce moyen de détection fiable et plus répandu partout dans le monde que les tests PCR, le tout sans grever le budget des voyageurs lorsque ces derniers ne sont pas gratuits comme c’est le cas en France.

« Nous voyons déjà ces tests rapides devenir de plus en plus courant dans des environnements autres que les voyages, comme les écoles et les lieux de travail. L’extension de son utilisation aux voyages est une étape logique. La science le confirme« , a déclaré Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA. qui souligne en outre que « le coût et la bureaucratie des tests PCR représentent une charge énorme pour les familles et les entreprises qui souhaitent voyager. »

L’étude conduite par OXERA-Edge Health montre en effet qu’un voyage d’affaires Londres-Francfort « voit son coût augmenter de 59 % avec l’obligation d’effectuer un test PCR ». « Sur la base des cinq itinéraires étudiés (Londres-New York, Londres-Francfort, Royaume-Uni-Singapour, Royaume-Uni-Pakistan et Manchester-Îles Canaries), l’impact financier du test PCR réduira la demande de 65 % en moyenne », précise-t-elle également.

« Le choix d’un test rapide serait un véritable coup de pouce pour la communauté mondiale des voyages et des affaires, et nos recherches montrent qu’il peut être aussi efficace que d’autres régimes de test et aussi efficace qu’une quarantaine de dix jours« , a déclaré Michele Granatstein, partenaire chez Oxera et chef de sa pratique de l’aviation.