Karlsruhe cajole ses congrès

Grande ville de congrès, Karlsruhe entend renforcer encore cette position avec la rénovation en cours de son palais des congrès. En parallèle, de nombreux hôtels sont en projet.
Stadthalle
La Stadthalle, dans le centre de congrès en cours de rénovation.

Depuis au moins cinq ans, Karlsruhe vit au rythme des chantiers qui ont envahi le centre-ville. La raison : l’arrivée de nouvelles voies souterraines pour le tramway. Un chantier qui cependant touche à sa fin, les nouvelles lignes étant prévues pour décembre 2021. Mais le chantier du tramway n’est pas le seul à déranger actuellement la quiétude des habitants de Karlsruhe. Les travaux en centre-ville battent également leur plein, notamment pour la rénovation du Palais des Congrès.

La Karslruhe Stadthalle – le plus grand complexe de congrès en centre-ville en Allemagne avec une capacité de 4000 personnes – est en pleine métamorphose. D’ici 2022, 80 millions d’euros y seront investis pour doter la Stadthalle de nouvelles technologies pour pouvoir notamment organiser des évènements hybrides, mais aussi de nouveaux éclairages et un design plus contemporain pour les salles de conférence et de réunions.

Car, si Karlsruhe a toujours un peu de mal à convaincre les voyageurs de loisirs à explorer la cité, en revanche la ville n’a plus rien à prouver pour le tourisme d’affaires. Foires, salons et congrès dans la ville attirent déjà 800 000 visiteurs par an, dont quelque 200 000 pour la seule activité congrès en centre-ville. Si l’on tient compte de toute la région autour de Karlsruhe, ce sont 3,5 millions de participants qui ont assisté à 23 400 événements en 2018.

Ka Drei, le tout nouveau quartier d’affaires de Karlsruhe

Et, comme Karlsruhe pense que l’activité MICE devrait reprendre d’ici 2022, de nombreux projets de développement hôteliers sortent actuellement de terre, en particulier autour de la gare centrale. Derrière cette dernière s’édifie le tout nouveau quartier d’affaires de Karlsruhe, le Ka Drei. Il comprend une tour de bureaux, un hôtel, une galerie commerciale et une nouvelle gare routière interrégionale. L’hôtel sera de la marque Intercity, un quatre étoiles du groupe Deutsche Hospitality. Son ouverture est prévue pour le deuxième trimestre 2023 et il comptera 194 chambres, un restaurant, un bar, ainsi qu’un espace événementiel de 233 m² et quatre salles de conférence.

Hors du quartier de la gare doit aussi s’ouvrir un Motel One d’ici la fin de l’année avec une capacité de 250 chambres, ainsi qu’un hôtel Niu. Situé dans le quartier culturel de la Oststadt, l’établissement comptera 290 chambres, dont 120 appartements. La construction devrait commencer cette année.