Londres, destination business hyperconnectée

Londres est la destination la plus connectée au monde selon une étude fDi Benchmark. Malgré le Brexit, la capitale britannique entend bien maintenir son statut de carrefour pour le voyage d’affaires international.

Londres British Airways
Londres devance Paris avec 336 destinations connectées à l'international

Si Paris est la capitale mondiale des congrès, Londres se présente désormais comme celle de la connectivité. C’est le message envoyé par les responsable du tourisme londonien ce 10 mai, à travers une étude signée fDi Benchmark. Cette dernière souligne que les six aéroports de la capitale la relient à 336 destinations dans le monde : un chiffre en nette progression sur un an (+5,7%). Distancée par sa voisine et rivale, Paris se place tout de même sur la deuxième marche du podium mondial, avec 269 destinations desservies, devant Francfort (242).

London
Nombre de destinations internationales desservies par ville

Cette hyperconnectivité de la capitale britannique expliquerait – c’est logique – son attractivité auprès de la clientèle affaires, qu’il s’agisse de business travel ou de congrès internationaux. « Une destination aura beau disposer des meilleures infrastructures événementielles, cela ne fonctionnera pas si les invités ne peuvent s’y rendre facilement » résume, pragmatique, Rachael Boraston, Responsable des ventes et du marketing chez Principal. London DMC. « Une bonne connectivité se traduit aussi souvent par des économies pour les organisateurs d’événements, ce qui est capital en cette période de restriction des budgets » poursuit-elle.

L’attractivité de Londres auprès de la clientèle du business travel et du MICE se traduit d’ailleurs dans les chiffres. Selon l’étude sur les passagers internationaux publiée par le Bureau britannique des statistiques (« Office for National Statistics International Passenger Survey »), la clientèle affaires internationales aurait progressé de 34% au cours des cinq dernières années. Le chiffre record de 3,7 millions de visiteurs business aurait même été atteint en 2015, représentant 20% des visiteurs.

Depuis l’annonce de la sortie de l’Union Européenne, les responsable du tourisme d’affaires à Londres multiplient les effets d’annonce depuis le vote du Brexit, insistant sur l’attractivité de la capitale britannique. En octobre dernier, London & Partners faisait déjà état du boom du MICE à Londres, évoquant une hausse des demandes de 41% entre les mois de juin et de septembre 2016.