Nice enrichit son réseau intercontinental avec Pékin

Un second aéroport français va enfin bénéficier d’une liaison régulière avec la Chine. Le transporteur Air China, membre de Star Alliance, annonce sa venue dès cet été à Nice, offrant la première liaison aérienne entre la Côte d’Azur et Pékin.

Nice-air-china
Nice va accueillir la compagnie Air China.

C’est une véritable victoire pour l’aéroport de Nice qui devient le premier aéroport de région à obtenir une liaison aérienne directe avec la Chine. Dès le 2 aout prochain, Air China proposera en effet trois vols par semaine vers Pékin-Capital en Airbus A330-200 ayant une configuration bi-classe et une capacité de 227 passagers, dont 28 sièges en classe affaires. La compagnie a annoncé que la liaison sera effectuée sur toute l’année. Pour la Côte d’Azur, l’enjeu est d’abord touristique, les autorités touristiques de la région tablant sur 250 000 séjours de touristes chinois à l’horizon 2025, comparé à 115 000 séjours en 2018.

Air China vient encore renforcer la position de l’aéroport niçois. Seconde plate-forme aérienne française en dehors de Paris avec 13,8 millions de passagers en 2018, Nice possède déjà le réseau international le plus important en région. La plate-forme azuréenne avait une offre totale de 640 000 sièges long-courriers en 2018 avec un réseau de six destinations intercontinentales. Delta Air Lines et La Compagnie – depuis mai dernier – relient Nice à New York (JFK et Newark), Air Canada et Air Transat à Montréal, Qatar Airways à Doha tandis qu’Emirates est le seul transporteur sur la plate-forme à proposer un vol en Airbus A380 et ce, vers Dubaï. Cet été, le transporteur Kuwait Airways propose également une ligne triangulaire Koweït-Nice-Paris CDG, à raison de deux fréquences par semaine. Ces vols ont été lancés début juin et se poursuivront jusqu’à la mi-septembre.

La plate-forme travaille à mieux se positionner comme un hub alternatif aux grands aéroports européens. L’aéroport a enregistré en 2018 un peu plus de 550 000 passagers sur des vols intercontinentaux directs, le segment Moyen-Orient étant le plus important avec près de 413 000 passagers. L’arrivée d’Air China devrait se traduire par un apport de 18 000 à 20 000 passagers supplémentaires sur l’intercontinental en 2019. Pour faciliter le parcours des voyageurs, l’aéroport a lancé cet été l’application Nice Connect, une solution technologique maison qui agrège la centaine de destinations au départ de Nice, les mettant en correspondance. Cette solution est proposée aux agences de voyage en ligne, y compris celles d’affaires.