Nice-Monaco : easyJet parie sur l’hélico

EasyJet vient de sceller un partenariat avec Monacair, qui lui permet de proposer aux voyageurs d’affaires se rendant en principauté depuis Nice d’effectuer la liaison en hélicoptère, à l'aller comme au retour. Temps de trajet : 6 minutes.

Accord easyJet-Monacair
Monacair s'allie à easyJet pour le business travel (DR)

Au-delà de l’aspect pratique, l’information revêt a minima une haute valeur symbolique : qui aurait pu imaginer quelques années plus tôt qu’un transporteur low-cost intégrerait à son offre un service de transfert en hélicoptère ? C’est pourtant bien la dernière actualité signée easyJet sur le marché français. A savoir l’officialisation d’un accord conclu avec Monacair pour le transport de passagers entre Nice et Monaco. La distance, minime à vol d’oiseau, pose de menus soucis aux professionnels azuréens sur la terre ferme, en raison des embouteillages récurrents qui ralentissent la clientèle affaires.

« EasyJet est depuis 20 ans un facilitateur de voyage depuis et vers Nice. Ce partenariat s’inscrit dans cette logique tout en garantissant simplicité et gain de temps », commente Réginald Otten, Directeur Commercial Régional de la compagnie en France. « Les voyageurs fréquents, dont les passagers affaires, qui sont friands de services à forte valeur ajoutée trouveront dans cette offre un prolongement naturel de leur trajet depuis Paris, Londres, Genève et à partir de 2017 ».

[newsletter]

Concrètement, les voyageurs arrivant à Nice sur un vol easyJet peuvent se rendre directement au comptoir Monacair. Ils alors conduits sur le tarmac, embarquent en hélicoptère et rejoignent Monaco en six minutes, selon les responsables de cette offre combinée. Dans le sens inverse, les passagers sont invités à se rendre sur l’héliport 50 minutes avant le décollage de leur vol depuis Nice, s’ils n’enregistrent pas de bagage en soute. L’aller simple est facturé 160 euros par personne, contre 280 euros pour un vol aller-retour.

EasyJet, qui se présente comme la première compagnie aérienne sur l’aéroport de Nice Cote d’Azur, y transporte chaque année plus de 3 millions de passagers, dont un quart de voyageurs d’affaires (25%). Des passagers passagers qui, « en transit via Nice pour Monaco, font face à une difficulté majeure pour rejoindre la Principauté : la congestion des différents axes routiers, et un temps de trajet à la fois long, cher et imprévisible », insistent les responsables de la compagnie.