Nice s’affirme comme un trait d’union avec la Russie

L’aéroport de Nice Côte d’Azur s’apprête à accueillir de nouveaux vols Ural Airlines à destination de Moscou.

DR
L'aéroport de Nice se fait un nom à l'international (DR)

Nice n’a jamais semblé si près de Moscou. A compter du 1er mai, les A321-200 d’Ural Airlines se poseront sur le tarmac de l’aéroport azuréen. Le transporteur russe reliera Nice à l’aéroport de Moscou Joukovski, à raison de deux vols par semaine, chaque mardi et jeudi.

une bouffée d’air à un ciel nord-européen saturé

L’aéroport de Nice confirme ainsi sa montée en puissance à l’international, comme le souligne Dominique Thillaud, président du directoire d’Aéroports de la Côte d’Azur : « Notre renforcement sur les liaisons avec la Russie, vers laquelle nous comptons pour 22% de l’offre en sièges depuis la France, comme avec les pays du Golfe ou l’Amérique du Nord, témoigne de l’intérêt croissant des passagers et des compagnies pour la Côte d’Azur. C’est la preuve qu’aussitôt que les droits de trafics sont ouverts, nous pouvons développer l’attractivité et le dynamisme économique des territoires, proposer aux voyageurs d’affaires ou de tourisme une alternative qualitative aux hubs, en même temps qu’une bouffée d’air à un ciel nord-européen saturé ».

Au total, l’aéroport de Nice Côte d’Azur sera relié cet été à 121 destinations – un record – dont 97 à l’international, vers 43 pays.