Singapore Airlines en route vers New York pour le plus long vol au monde

Singapore Airlines a annoncé le 30 mai la programmation d’un vol de 18 heures et 45 minutes sur 16 700 km reliant Singapour à New-York. Et songe déjà à se poser à Los Angeles.

Singapore Airlines Airbus A350-900 ULR
La ligne entre Singapour et New-York est rétablie grâce à l'A350-900 ULR d'Airbus © Singapore Airlines

Le 11 octobre prochain, Singapore Airlines effectuera le plus long vol commercial au monde. La compagnie aérienne l’a confirmé le 30 mai en annonçant le retour de la ligne Singapour-Newark (New York). Le trajet de 16 700 km sera effectué en 18 heures et 45 minutes. L’actuel détenteur du record, Qatar Airways, s’était distingué quelques mois plus tôt en transportant ses passagers de Doha à Auckland en Nouvelle-Zélande en 17 heures et 40 minutes.

La prouesse technique de Singapore Airlines est rendue possible par l’arrivée des derniers Airbus A350-900 Ultra Long Range (ULR), dont « SIA » est la compagnie de lancement. Le premier modèle sera reçu en septembre, suivi de six autres avant la fin de l’année. Cet appareil a été conçu pour les vols très long courrier et les dernières avancées dans le domaine aéronautique ont amélioré la rentabilité de ces vols. Il faut en effet se rappeler que des vols parcourant de grandes distances sans escales existaient déjà, mais les compagnies n’arrivaient pas toujours à en tirer profit.

L’intérieur de l’Airbus A350-900 ULR © Singapore Airlines

L’A350-900 ULR de Singapore Airlines dispose de 67 sièges en Business Class ainsi que 94 en Premium Economy Class. Il assurera initialement trois vols par semaine – chaque lundi, jeudi et samedi – avant l’entrée en service d’un A350-900ULR supplémentaire qui permettra au transporteur singapourien d’adopter une fréquence quotidienne. Les billets sont déjà disponibles depuis le 31 mai.

« Nous sommes fiers d’être à nouveau à la pointe de l’innovation en utilisant la toute dernière technologie proposée par l’A350-900ULR d’Airbus », se félicite M. Goh Choon Phong, PDG de Singapore Airlines. « Les vols offriront à nos clients le moyen le plus rapide de voyager entre les deux villes – dans un grand confort, avec le service légendaire de Singapore Airlines – et contribueront à renforcer la connectivité du hub de Singapour », ajoute-t-il. En effet, la compagnie proposera notamment des plafonds plus hauts, des fenêtres plus larges ainsi que des lumières conçues pour réduire le « jet-lag ». De plus, le nouveau fuselage de l’appareil devrait améliorer la qualité générale de l’air. La compagnie aérienne ne se repose pas pour autant sur ses lauriers et compte maintenant se lancer sur l’axe Singapour-Los Angeles.