La SNCF et AccorHotels, partenaires du renouveau d’Orient Express

En prenant 50% du capital de la société Orient Express, AccorHotels s'associe à la SNCF pour développer cette marque de légende à travers de nouveaux hôtels de luxe et l'exploitation des voitures historiques dans le cadre d'événements.

La SNCF et AccorHotels donnent un nouvel élan à l'Orient Express.

La SNCF et AccorHotels ont tenu à fêter dignement le 134e anniversaire du premier voyage de l’Orient Express entre Paris et Constantinople, le 4 octobre 1883, en annonçant la relance de cette marque légendaire. Le groupe hôtelier français va prendre à cet effet 50 % du capital de la société Orient Express, aujourd’hui détenue à 100% par la SNCF, avec l’ambition de poursuivre le développement d’hôtels de prestige à l’échelle internationale. AccorHotels ajoute ainsi une nouvelle marque de luxe à son portefeuille à côté de Raffles, Fairmont et Sofitel. « Nous sommes très heureux de ce partenariat stratégique, concrétisation de l’alliance de deux grands acteurs français du monde du voyage pour une ambition commune, celle de redonner un nouveau souffle et un rayonnement international à une marque historique et reconnue à travers le monde », a déclaré Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels

En parallèle, les sept voitures historiques du train mythique seront exploitées pour des voyages privés et des événements corporate, avec dans ce cadre, des synergies à attendre avec d’autres acquisitions récentes d’AccorHotels telles que le traiteur Potel & Chabot, le spécialiste de l’événementiel haut de gamme Noctis ou la conciergerie de luxe John Paul. Ce rapprochement marque, d’une certaine manière, un retour aux sources pour ces voitures présentant le meilleur de style Art Déco à la Française. Celles-ci étaient en effet propriété d’… Accor à travers sa filiale Compagnie des wagons-lits avant que la SNCF ne les rachète en 2011. « A travers notre politique patrimoniale, nous participerons activement à la promotion de l’histoire de ce train mythique auprès du plus grand nombre, précise Mathias Vicherat, directeur général adjoint en charge du projet d’entreprise, de la communication et de l’image du groupe SNCF. L’intérêt porté aujourd’hui par AccorHotels atteste de la pertinence du projet soutenu depuis 2008 par le président Guillaume Pepy. »

Car la SNCF ne cachait pas sa volonté d’exploiter le nom d’Orient Express depuis que la compagnie ferroviaire avait retrouvé, en 2014, ses droits sur la marque exploitée sous licence par Orient-Express Hotels Ltd, groupe hôtelier britannique désormais connu sous le nom de Belmond et propriétaire du Cipriani à Venise ou du Copacabana Palace à Rio. C’est donc aujourd’hui une nouvelle page d’histoire qui s’ouvre cette marque phare du monde du voyage. « L’Orient Express a, en son temps, porté à son sommet l’art de voyager, souligne Guillaume de Saint Lager, secrétaire général d’Orient Express. Notre ambition est de réinventer cette expérience et faire d’Orient Express la référence du voyage et de l’hospitalité de luxe. »

L'Orient Express, un train de légende de style Art Déco.
L’Orient Express, un train de légende de style Art Déco.