OUIGO annoncé en gare de Paris-Est

A partir du 7 juillet, la SNCF proposera depuis la gare de Paris Est des TGV à tarifs attractifs OUIGO desservant les gares de Champagne-Ardenne TGV, Lorraine TGV, Strabourg, mais aussi Metz, Nancy et Colmar.

Ouigo
L'offre de TGV à bas tarifs Ouigo.

Après Paris-Montparnasse le10 décembre 2017, OUIGO entrera en gare de Paris-Est à compter du 7 juillet 2018. A partir de cette date, la SNCF proposera quatre allers-retours quotidiens vers six destinations : trois déjà reliées à Paris à grande vitesse – Champagne-Ardenne TGV, Lorraine TGV et Strasbourg – auxquelles s’ajoutent trois nouvelles : Metz, Nancy et Colmar.

Dans le détail, deux trains sont proposés le matin : le Paris Est-Nancy à 8h13 et le Paris-Colmar à 9h25, avec arrêt à Strasbourg. Une liaison Paris-Strasbourg est prévue en début d’après-midi, à 12h55, avec arrêt à Lorraine TGV. Enfin, à 16h40, un OUIGO effectue le trajet Paris Est-Metz avec arrêt à Champagne TGV.

«L’arrivée de OUIGO se poursuit dans le centre de Paris. En seulement six mois, nous avons lancé l’offre à Paris Gare Montparnasse et désormais Paris Gare de l’Est. Nous rejoignons également trois nouvelles destinations en Alsace-Lorraine. Et cela à des prix toujours aussi imbattables pour conquérir des clients qui sans OUIGO, n’auraient pas choisi le train ou n’auraient pas voyagé tout court», a déclaré Stéphane Rapebach, directeur général de OUIGO.

Si OUOGO est à destination d’une clientèle essentiellement familiale et loisirs, les voyageurs d’affaires désirant maîtriser leur budget peuvent être intéressés par des tarifs attractifs, à partir de 10 euros vers Champagne-Ardenne TGV et 16 euros vers Strasbourg et Colmar.

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter

En parallèle de son offre de voyage premium inOUI, la SNCF entend faire monter en puissance son produit low-cost, 100% digital, qui a attiré plus de sept millions de voyageurs l’an dernier. OUIGO devrait représenter 25 % du trafic à grande vitesse en 2020, contre 5 % l’an dernier, selon son président Guillaume Pepy. Avec les nouvelles liaisons proposées depuis Paris Est, l’offre de OUIGO couvrira à partir du 7 juillet 24 destinations – parmi lesquelles la nouvelle gare de Montpellier Sud-de-France – avec 38 circulations quotidiennes à bord de 18 rames.