Swiss et Lufthansa étoffent leur réseau long-courrier pour le printemps 2020

Tandis que Swiss s’envolera vers Washington et Osaka au printemps prochain, Lufthansa ouvrira dans le même temps une dizaine de nouvelles lignes depuis Francfort et Munich.

Swiss-long-courrier
Swiss et Lufthansa développent leurs réseaux long-courriers, en particulier vers les Etats-Unis. (c) Flughafen Zurich

La compagnie Swiss va étoffer son réseau intercontinental à l’horizon 2020 avec de nouvelles lignes vers Washington et Osaka au départ de son hub de Zurich, en plus de la desserte à l’année de Miami à partir de mars, proposée seulement l’hiver jusqu’ici. A partir du 26 mars prochain, et à raison d’une fréquence quotidienne, le vol sur Washington permettra aux passagers européens de se connecter au hub de son partenaire au sein de Star Alliance, United Airlines, proposait déjà un vol quotidien entre Washington-Dulles et Zürich. La desserte de la capitale américaine par Swiss sera exploitée en Airbus A330-300 configuré pour 236 passagers avec huit sièges en première classe – Swiss est l’une des très rares compagnies à offrir aujourd’hui une première classe sur Washington depuis l’Europe -, 45 sièges en affaires et 183 en économie.

Un peu plus tôt, le 1er mars, Swiss se lancera également sur l’axe Zurich-Osaka Kansai, reprenant la ligne qu’avait en son temps desservi son prédécesseur Swissair. Le transporteur helvétique proposera cinq vols hebdomadaires, en complément de sa fréquence quotidienne sur Tokyo. Le nouveau vol à destination d’Osaka sera desservi par un Airbus A340-300, le même type d’avion qui assure actuellement la liaison avec Tokyo. L’A340 offrira 223 sièges en configuration trois classes (huit en première, 47 en affaires et 168 en éco).

Si l’Airbus A340 est un appareil quelque peu vieillissant, il devrait cependant être rénové vers 2021. Toutefois, Swiss a prévu de les remplacer à l’horizon 2025 par des Boeing 787-9 ou des Airbus A350-900. A la même date, Swiss introduira sa classe Premium Eco sur ses Boeing 777-300ER. La compagnie a déjà indiqué que le siège offrira 20% d’espace en plus entre chaque rangée et une inclinaison supérieure de 25% par rapport à l’actuelle classe éco.

De son côté, la maison mère de Swiss, le groupe Lufthansa, vient également d’annoncer la mise en service au printemps 2020 de nouvelles destinations long-courriers au départ de Munich et Francfort. Un programme fortement orienté vers les Etats-Unis. Depuis Munich, Lufthansa lancera des vols sur Detroit et Seattle sous sa propre marque, ainsi que Las Vegas et Orlando avec un appareil Eurowings en raison du caractère saisonnier de ces deux destinations. En parallèle, Bangalore viendra étoffer le réseau Asie depuis Munich.

A Francfort, la compagnie rouvre une liaison historique vers Anchorage, en Alaska, ainsi que vers Phoenix. Les vols seront effectués sur des avions d’Eurowings. Autres nouveautés de la saison été 2020 : les dessertes de Windhoek en Namibie et de La Barbade depuis Francfort.