Tahiti et ses îles : plongeon dans une carte postale

C'est loin Tahiti, si loin que lorsqu'il est midi à Paris, il est minuit à Papeete. Mais c'est assurément une destination incentive d'exception, évidemment haut de gamme.

Des bleus qui se perdent dans leurs camaïeux. Des verts d’aquarelle tachés d’outremer, des roses tendres au coucher du soleil. C’est ainsi que les mers du Sud, notamment du côté de la Polynésie française, vivent leurs couleurs, comme autant de redoutables séductrices captant le regard des néophytes. Dans ces îles, bien des hommes se sont laissés envoûter par l’hallucinant mystère émanant à la fois de la nature et de la population locale, synchrone avec sa géographie, si fière de ses origines maories. Ce n’est pas un leurre de cinéma, le sens de l’hospitalité est légendaire aux antipodes. Il se manifeste dès la descente de l’avion, à même le tarmac, par des chants accompagnés à l’ukulélé et une distribution générale de fleurs de tiaré tissées en colliers, parfois agrémentés de minuscules coquillages. Un art de vivre dont l’océan Pacifique est le principal acteur, invitant les groupes à paresser en bord de lagon où volent les raies manta, puis à s’aventurer, au-delà des passes, à frôler les baleines et les dauphins, accompagnés des myriades de poissons volants.

Robinsonnades exclusives

L’archipel de la Société a pour île principale Tahiti, haute, escarpée, montagneuse, accrochée aux nuages, avec Papeete – tout est dit dans ce nom-là – pour capitale administrative. Il compte aussi Moorea et ses pics volcaniques, Huahine si sauvage, Raiatea et Tahaa – îles sacrées partageant le même lagon –, la célèbre Bora Bora avec ses eaux poissonneuses et ses motus – îlots coralliens – aux cocoteraies frangées de sable blanc et enfin Maupiti posée au beau milieu d’un lagon de jade. Un terrain de jeu aquatique qui permet aux groupes de partir pour des croisières dont ils se souviendront à vie. À bord du Paul Gauguin, navire cinq étoiles qui peut accueillir jusqu’à 330 passagers en « all inclusive », les passagers vivent luxueusement et croisent le long des îles de l’archipel de la Société avec arrêt à la séduisante Bora Bora. Pour les Tuamotu, c’est l’avion au départ de Papeete jusqu’à Rangiroa. Puis prendre le catamaran Haumana qui accueille un maximum de 24 personnes. À l’escale, on s’allonge ou on court sur les sables roses, on s’adonne à des robinsonnades exclusives ou on vit une autre vie sur d’exceptionnels sites de plongée.

Pirogues, fleurs et ukulélé

Et puis, et puis, reste l’écart du monde, le dépaysement total qui consiste à s’envoler jusqu’aux Marquises et combiner sept jours sur l’Ara Nui, vrai cargo et vrai navire, équipé de confortables cabines et chargé d’apporter de Papeete les vivres nécessaires aux populations isolées. À chaque mouillage, c’est la liesse, les pirogues, les fleurs, les chants, la joie qui éclate exactement comme dans les meilleurs films tournés par Hollywood. Sauf que là, c’est vrai. Tahiti et ses îles offrent un grand choix de séjours incentive, du plus classique au plus inédit, sur des îles volcaniques aux forêts impénétrables où bruissent des cascades ou sur des îles basses qui étalent leurs plages blanches sur des lagons transparents. À Tahiti, dans la vallée luxuriante de Papenoo, les groupes – un peu d’histoire tout de même – découvrent des sites archéologiques et des paysages spectaculaires, avec en bout de piste Le relais de la Maroto qui recèle dans sa cave des crus plus qu’excellents. On peut aussi s’amuser à « faire », comme on dit, la route du monoï qui traverse les champs de tiaré, entrevoir les secrets de fabrication et s’épater devant les savoir-faire traditionnels donnant, au final, cette huile bienfaisante. À Moorea, la culture de l’ananas se laisse facilement aller comme fil conducteur d’une journée découverte de l’île qui se termine par une grande soirée tahitienne au Tiki Village, un village tahitien reconstitué avec ses farés traditionnels, où vivent artisans et artistes. L’occasion de goûter à la gastronomie tahitienne, comme les bananes cuites, le fruit de l’arbre à pain ou les fruits cuits dans du lait de coco et d’assister à un show digne des plus grands spectacles de cabaret parisiens. Sur l’île de Raiatea, le clou est la visite du marae royal de Taputapuatea, un lieu sacré où se rencontraient autrefois les populations de toutes les îles du Pacifique venues pour les cérémonies en grandes pirogues. De nos jours, on peut encore en voir, des pirogues – pas tout à fait les mêmes, les premières étant, pour la plupart, les pièces maîtresses des plus grands musées du monde – lors de la Hawaiki Nui Va’a, une course donnée à la fois en haute mer et sur le lagon. La manifestation spectaculaire se passe en octobre, entre Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora-Bora. À Tahaa, surnommée l’île vanille, les groupes visitent les plantations : on leur fait découvrir la pollinisation des fleurs, le séchage des gousses, leur triage.Tahaa, c’est aussi un lagon émeraude où l’on pique-nique très chic, les pieds dans l’eau au bord d’un motu. Il y a de la langouste, bien sûr ; et plein de poissons grillés, un merveilleux moment passé en contemplant au loin le mont Otemanu de Bora Bora.

Requins, raies, tortues, baleines…

Bora Bora. Certainement la plus célèbre des îles Sous-le-Vent, celle qui reste la destination rêvée des lunes de miel. C’est là qu’ont lieu, juste à côté du jardin de corail, les repas pacifiés des requins et des raies. C’est aussi là que l’on peut encore visiter une ferme d’élevage de tortues. À terre, une excursion en 4×4 permet de monter jusqu’aux vestiges américains de la Seconde Guerre mondiale d’où la vue sur le lagon est parfaite. Reste pour la surprise, l’atoll de Tetiaroa, celui que, lors du tournage des « Révoltés du Bounty », en 1960, Marlon Brando tombé sous le charme acheta. Cinquante ans plus tard, The Brando, un hôtel écologique, va ouvrir fin 2012. Il n’y aura pas de bungalows sur l’eau et il ne sera pas visible de l’océan ; il utilisera des techniques d’avant-garde d’énergie renouvelable, avec pour la climatisation un système basé sur l’extraction des eaux profondes. Il fait presque toujours beau en Polynésie ; et la mer y est toujours chaude. Ce qui permet de partir à la rencontre de nombreuses espèces de requins ou, entre août et novembre, des tortues et des baleines. Bien sûr, tous les sports de mer sont proposés. Des excursions en kayak, en pirogue à balancier ou en submersible. Reste aussi le ski nautique, le jet-ski, le scooter sous-marin, le parachute ascensionnel et la pêche en haute mer. Autre expérience, gastronomique celle-là, toute simple mais inoubliable : juste avant l’avion du retour, il faut tenter les roulottes de Papeete, que l’on installe tous les soirs sur le port. Une institution regroupant des camions personnalisés et équipés comme des restaurants aux doux noms de Chez Michou, Chez Roger, À la boule rouge… On y sert sur de petites tables du poisson cru, des brochettes, des plats chinois, d’énormes moules, des crêpes… Une ambiance conviviale, réunissant aussi bien les locaux que les stars internationales, les touristes que les politiques. Autour d’une table, les au revoir passent mieux.

GUIDE PRATIQUE TAHITI

Carte d’identité

Situées à environ 17000 km de la métropole, Tahiti et ses îles s’étendent sur un territoire maritime de 4 millions de km2. Formalités : passeport valable six mois après le retour et formulaire sont obligatoires pour le transit aux États-Unis. Pour téléphoner : +689 Décalage horaire : +12 h en été et +11 h en hiver Langues : le tahitien, le français et l’anglais. Monnaie : le franc Pacifique CFP, 100 CFP = 0,84 € Meilleure saison : toute l’année températures comprises entre 25 et 30 °C. La saison la plus sèche et la plus fraîche dure d’avril à octobre. Taille des groupes : les opérations incentive peuvent varier de 20 à 100 personnes.

Se renseigner

Maison de Tahiti et ses îles 28, bd Saint-Germain, 75005 Paris Tél. : 01 55 42 64 34 • Fax : 01 55 42 61 20 Internet : www.tahiti-tourisme.fr

Guides pratiques

Tahiti et la Polynésie française, Lonely Planet – Le Petit Futé – Guide Évasion, Hachette

S’y rendre

Air Tahiti Nui relie Paris-CDG à Papeete jusqu’à sept fois par semaine, via Los Angeles, en 22 heures. Les vols sont effectués en Airbus 340-300 de dernière génération équipés de trois classes. Pour la septième année consécutive, la compagnie a été désignée Meilleure compagnie du Pacifique 2009. En plus des vols réguliers, Air Tahiti Nui propose un vol par semaine en code share avec Air France, le mardi. Tél. : 0825 02 42 02 • Internet : www.airtahitinui.com Air France assure six vols hebdomadaires sur Tahiti via Los Angeles. Tél. : 36 54 • Internet : www.airfrance.com Entre les îles, les liaisons sont effectuées par Air Tahiti. Tél. groupes : 86 40 23 • Internet : www.airtahiti.com

Hôtels

TAHA’A ISLAND RESORT & SPA Unique Relais & Châteaux de Polynésie française, le Taha’a Island Resort & Spa est un hôtel où l’accueil, l’aménagement des 60 suites luxueuses, la cuisine goûteuse et le service personnalisé se déclinent en très haut de gamme. Dans le lagon de Tahaa, à cinq minutes en bateau de l’île, l’étape est idyllique. Les 48 suites sur pilotis ont un spacieux salon, une table basse permettant d’observer la vie aquatique du lagon et une grande terrasse privée avec accès direct au lagon. Les 10 villas plage (180 m2) possèdent un patio avec jardin tropical et piscine privée. Deux villas royales les complètent. Trois restaurants proposent des spécialités françaises, internationales et polynésiennes : Vanille dans un cadre raffiné, Ohiri la table d’hôtes gastronomique et La Plage près de la piscine. Le Manea Spa offre salles de modelage, enveloppements et Jacuzzi. BP 67, 98733 Patio, Tahaa • Tél. : +689 60 84 00 Fax : +689 60 84 01 • Internet : www.letahaa.com

FOUR SEASONS RESORT BORA BORA Le Four Seasons Resort Bora Bora réunit une centaine de bungalows sur pilotis et sept villas le long d’une plage privée. Conçues dans un style local, avec des meubles en teck, des plafonds hauts et des portes coulissantes permettant de profiter de la vue et de la brise océane depuis sa baignoire. Les quatre restaurants servent des spécialités du Pacifique Sud dans un cadre romantique. Inventifs, les plats à la carte sont élaborés avec les meilleurs ingrédients locaux et à base de poissons frais. Au bord du lagon, le Spa at Four Seasons est un lieu où se ressourcer avec des thérapies à base d’ingrédients naturels de Polynésie comme le monoï ou la vanille. Motu Tehotu, BP 54, 98730 Bora Bora Tél. : +689 60 31 30 • Internet : www.fourseasons.com

MANAVA SUITE RESORT TAHITI Comme les autres hôtels du groupe South Pacific Management, le Manava Suite Resort Tahiti a été aménagé par l’architecte d’intérieur Bruno Hervochon. Toutes les chambres reflètent un décor polynésien authentique tout en offrant des aménagements contemporains et le confort d’un appartement. Ce quatre-étoiles est composé de cinq bâtiments. Le premier abrite la réception, le Vaitohi Restaurant où goûter aux saveurs polynésiennes et internationales, deux salons de conférence et douze chambres Supérieures. Les quatre autres rassemblent 109 studios, suites et duplex. De plus, l’hôtel dispose de deux bars et de la plus grande piscine à débordement de l’île, face au lagon et à l’île de Moorea. BP 2851, Punavai, 98703 Punaauia Tél. : +689 47 31 00 • Internet : www.spmhotels.com

Salle de conférences

Maison de la Culture – Un petit théâtre pour 196 personnes et un grand théâtre de 820 personnes. 646, bd Pomare, Papeete • Tél. : +689 54 45 44 • Fax : +689 42 85 69 • Internet : www.maisondelaculture.pf

Croisiéristes

Ara Nui – www.aranui.com Paul Gauguin Cruises > Iwww.pgcruises.fr ? Haumana Cruises www.tahiti-haumana-cruises.com

Réceptifs

Tahiti Nui Travel – BP 718, Papeete • Tél. : +689 46 41 41 • Internet : www.tahitinuitravel.com ? Tahiti Tours > Rue Tepano Jaussen, 98173 Papeete Tél. : +689 46 40 46 Internet : www.tahiti-tours.com ? Manureva Tours BP 1745, 98173 Papeete Tél. : +689 50 91 00 Internet : www.manureva-tours.com