Tahiti abolit la quarantaine pour les voyageurs français immunisés

A partir du 1er mai, la Polynésie française met en place des conditions d'entrée allégées pour les voyageurs de l'Union Européenne et des Etats-Unis vaccinés ou immunisés au Covid-19. 
L'aéroport de Tahiti Faaa, seule plate-forme internationale pour la Polynésie française (Photo: DR)

Dans le cadre des mesures générales d’allègement du semi-confinement en France, la Polynésie française retrouve un peu plus de normalité. Jusqu’au 30 avril, seuls les voyageurs métropolitains peuvent entrer sur le territoire polynésien avec un motif impérieux. Ce dernier comprend les déplacements pour motif de santé, professionnel, familial et retour à domicile.

La Polynésie a réussi en effet à bien maîtriser la pandémie. Entre le 1er janvier et le 25 avril, le nombre de cas positifs recensés a peu progressé. Il atteignait 18 700 cas au 26 avril, soit deux mille cas de plus qu’au 1er janvier. Il n’y a eu aucun nouveau décès depuis le 8 mars.

Formulaire d’entrée obligatoire sur le territoire

Le Haut-commissariat en Polynésie française a de fait mis en place un contrôle sanitaire très contraignant. Tous les voyageurs en provenance et à destination de la Polynésie française doivent faire une demande d’entrée sur le territoire au minimum 6 jours avant leur départ. Trois jours avant l’embarquement, les voyageurs effectuent un test de dépistage RT-PCR et doivent s’enregistrer sur la plateforme polynésienne « Electronic Travel Information System – ETIS ». Ils doivent aussi remplir une demande de quarantaine en centre dédié ou à domicile.

Le voyageur devrai produire le résultat de ces démarches à l’embarquement. Arrivé sur place, le voyageur se place en isolement strict durant 10 jours. Il doit ensuite se soumettre également à deux tests PCR supplémentaires aux 4e et 8e jours.

A partir du 1er mai, une partie de ces restrictions disparaissent pour les voyageurs vaccinés ou immunisés (avec preuve de test sérologique prouvant la présence d’anti-corps). Ils devront effectuer un test antigénique à l’arrivée à Tahiti et se soumettre à un test virologique au 4e jour. L’enregistrement sur la plateforme ETIS reste obligatoire. Elle peut néanmoins s’effectuer jusqu’à 30 jours avant le départ. En retour, le Haut-commissariat délivre une autorisation d’embarquement.

Pour le moment, seuls les ressortissants français, de l’Union Européenne et des Etats-Unis bénéficient de cet allègement. Les autres nationalités restent soumises aux anciennes restrictions. Ces nouvelles conditions et formalités s’adressent uniquement aux Américains (tourisme) et aux voyageurs de France métropolitaine et des autres pays venant pour motifs impérieux (santé, famille, travail). Cependant, d’autres mesures d’ouverture pourraient être adoptées si la situation pandémique se stabilise.