Tests, quarantaines, interdictions, pass vaccinal : les restrictions pays par pays

Tests exigés à l'arrivée, isolement obligatoire, interdiction d'entrée, pass vaccinal : le point au jour le jour sur les dernières restrictions en vigueur dans le monde.
tourisme-international-covid
© Andrey Burmakin-shutterstock.com

Mis à jour le 17/01/2022

Outre-mer

Un test négatif (PCR ou antigénique) est requis depuis le 28 décembre pour les déplacements vers les Outre-mer, depuis l’Hexagone comme depuis tout autre pays. Ce test doit avoir été réalisé dans un délai de 24 heures avant l’embarquement. Le gouvernement précise que « Pour les vols en outre-mer, au regard de la situation épidémiologique locale, le préfet peut imposer des motifs impérieux au départ et à l’arrivée dans les territoires ».

Allemagne

L’Allemagne a classé la France métropolitaine, de même que La Réunion, en « zones à haut risque ». A l’exception des frontaliers, les voyageurs doivent présenter une attestation de vaccination complète, une preuve de guérison ou un test négatif (PCR de moins de 72h ou antigénique de moins de 48h). En outre, les personnes de plus de 12 ans non vaccinées doivent se placer en auto-quarantaine durant 10 jours dès l’arrivée en Allemagne. Dans tous les cas, s’enregistrer en ligne sur le site www.einreiseanmeldung.de

Corée du Sud

Tout voyageur de plus de 6 ans doit présenter les résultats d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures précédant le départ, y compris les passagers en transit aéroportuaire ne dépassant pas 24 heures.

Indépendamment de leur statut vaccinal, les personnes en provenance d’Europe doivent obligatoirement s’astreindre à un isolement de 10 jours, à leurs frais, dans un lieu d’hébergement désigné par les autorités coréennes pour les titulaires d’un visa de court séjour. Après un dépistage à l’arrivée, les voyageurs devront attendre le résultat de leur test dans un centre de type hôtels, délivré dans les 24 heures. Un test de dépistage doit être réalisé au 5ème jour et au dernier jour de la quarantaine.

Côte d’Ivoire

Au départ comme à l’arrivée en Côte d’Ivoire, les voyageurs doivent présenter une attestation de test COVID-19 négatif (PCR), réalisé dans un délai maximum de 48 heures. Le formulaire en ligne – accessible ici – doit être présenté imprimé à l’enregistrement. Un contrôle systématique de la température est pratiqué à l’arrivée à l’aéroport d’Abidjan. Les autorités précisent que « Les voyageurs en provenance de pays où le variant Omicron a été détecté sont susceptibles de devoir se soumettre à un nouveau test de dépistage« , et notent que « Les voyageurs quittant la Côte d’Ivoire doivent effectuer un paiement en ligne de 25.000 FCFA (23.000 FCFA pour le test et 2.000 FCFA pour la déclaration en ligne)« .

Emirats arabes unis

Abu Dhabi :

Tous les voyageurs en provenance de France doivent présenter un test PCR négatif d’une validité inférieure à 48 heures. Un formulaire ICA doit être rempli a minima deux jours avant le vol via la plateforme ICA Smart Travel Service. Les voyageurs doivent aussi obligatoirement télécharger l’application Alhosn sur leur téléphone afin d’obtenir le Green Pass. Celui-ci est requis pour accéder aux musées, parcs, restaurants, et autres centres commerciaux. Les voyageurs vaccinés n’ayant pas l’application Alhosn peuvent néanmoins présenter un certificat de vaccination complète de leur pays d’origine, ou indiquer le statut de vaccination complet sur l’application de leur pays d’origine. Ils doivent également présenter un résultat négatif au test PCR dans les 14 derniers jours.

Dubaï :

Les passagers, quel que soit leur statut vaccinal, empruntant un vol direct en provenance de France doivent présenter un test PCR négatif d’une validité inférieure à 72h.
A noter que les autorités peuvent soumettre tout voyageur à un nouveau test PCR à l’arrivée à l’aéroport, avec isolement dans l’attente des résultats. Seules les personnes testées positives seront soumises à une quarantaine obligatoire.

Etats-Unis

Depuis début décembre 2021, tous les passagers pour les États-Unis devront présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins 24h avant leur vol pour les États-Unis. Cette règle s’applique aux citoyens de tous les pays, y compris aux citoyens américains, vaccinés ou non. En outre, le 1er janvier, les Etats-Unis sont passés de la liste orange à la liste rouge. Les voyageurs américains non vaccinés souhaitant se rendre en France doivent donc désormais respecter une quarantaine de dix jours.

Finlande

Du 28 décembre au 16 janvier, l’arrivée en Finlande requiert un test négatif dans les 48 heures précédant l’arrivée sur place, en plus d’un certificat de vaccination ou de guérison.
A noter que les voyageurs en déplacement pour « motif essentiel » et les passagers en correspondance via Helsinki ne sont pas soumis au test préalable.

Grèce

Depuis le 19 décembre, les voyageurs de plus de 5 ans en provenance de France doivent, quel que soit leur statut vaccinal, présenter le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 h. En outre, un dépistage aléatoire à la Covid-19 (PCR ou antigénique) peut être demandé à l’arrivée. Formulaire de localisation à remplir sur le site https://travel.gov.gr/#/ avant l’arrivée.

Hong Kong

Déjà particulièrement complexes en raison de la longue quarantaine imposée à l’arrivée, les déplacements vers Hong Kong sont désormais purement et simplement proscrits. Les autorités ont dévoilé le 5 janvier une liste de huit pays concernés par cette interdiction. Une liste sur laquelle figure la France, mais aussi le le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, l’Inde, le Pakistan, l’Australie et les Philippines. En outre, depuis le 16 janvier, il est également interdit de transiter par l’aéroport de Hong Kong.

Indonésie

Après avoir initialement rouvert les îles de Bali et Bintan en octobre dernier, l’Indonésie  durcit le ton envers certains pays, dont la France. Depuis le 7 janvier, les autorités indonésiennes appliquent une interdiction totale pour tout voyageur en provenance de France. Le Danemark, la Norvège, le Royaume-Uni et plusieurs pays africains sont aussi concernés. Une dérogation peut être accordée aux voyageurs « adoubés » par une autorité officielle (ministère) ou voyageant au sein d’une délégation officielle. Une quarantaine de 10 jours leur sera toutefois imposée.

Irlande

Depuis début décembre 2021, tous les voyageurs de plus de 12 ans en provenance de l’étranger doivent à l’entrée présenter un résultat négatif d’un test antigénique de moins de 48h ou PCR de moins de 72h. Pour les personnes non vaccinées ou non guéries récemment, seuls les tests RT-PCR seront acceptés.

Formulaire de localisation à remplir sur le site du gouvernement irlandais avant l’arrivée.

Israël

Israël a placé la France sur la liste rouge depuis le 20 décembre. De ce fait, sauf autorisation spéciale du comité des exceptions, les voyageurs en provenance de l’Hexagone sont interdits d’entrée. A noter que les binationaux disposant de la nationalité israélienne peuvent se rendre dans le pays, mais devront être placés en isolement total pour une durée de sept jours. Le 3 janvier, Israël a néanmoins annoncé des mesures d’assouplissement, qui entrent en vigueur le 9 janvier. Les voyageurs vaccinés provenant des pays sur liste orange seront à nouveau acceptés. Ils devront réaliser un test (PCR ou antigénique) avant l’embarquement, puis un nouveau test (PCR) à leur arrivée. S’en suivra un isolement obligatoire de 24 heures. La France devrait prochainement être concernée par ces mesures, les autorités recommandant désormais de déplacer l’Hexagone de la catégorie rouge à la liste orange.

Italie

Jusqu’au 31 janvier 2022, au moins, les voyageurs vaccinés ou guéris du covid en provenance de France doivent aussi présenter le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures. Pour leur part, les personnes non vaccinées doivent respecter une quarantaine de cinq jours, à l’adresse indiquée sur le formulaire de traçabilité. Un isolement qui prendra fin à l’issue de cette période, et après un nouveau test négatif. A noter cependant que, dans le cadre de déplacements professionnels avérés, sont exemptés de tests le personnel d’entreprises ou d’institutions ayant leur siège social ou secondaire en Italie pour des séjours de 120h.

Formulaire de localisation à remplir sur le site app.euplf.eu/#/ avant l’arrivée.

En outre, le 29 décembre au soir, le gouvernement italien a annoncé la généralisation du pass vaccinal à compter du 10 janvier. Baptisé « Pass Vert renforcé », il deviendra alors obligatoire dans la plupart des centres d’intérêt pour les voyageurs d’affaires. A savoir notamment les hôtels, les centres de congrès et « les moyens de transport y compris les transports publics locaux ou régionaux« , prévoit le décret. De fait, un déplacement professionnel en Italie s’avère pratiquement impossible pour un voyageur d’affaires non vacciné…

Japon

Depuis le 1er décembre 2021 et au moins jusqu’à la fin du mois de février, les ressortissants étrangers sont interdits d’entrée sur le territoire japonais.

Laos

Les autorités laotiennes ont présenté un plan de réouverture en trois phases. La première, entamée le 1er janvier, permet aux ressortissants de 30 pays (dont la France, la Belgique et la Suisse) de se rendre dans des zones « vertes pour le tourisme ». Parmi ces dernières, on trouve notamment la capitale Vientiane, les grandes villes de Pakse et Savannakhet, ainsi que la capitale historique, Luang Prabang. D’autres provinces et nationalités suivront dans une seconde phase en avril, puis une troisième en juillet. A noter que seuls les voyageurs totalement vaccinés sont autorisés, et qu’ils devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, en plus d’une couverture d’assurance à hauteur de 50 000 dollars.

Luxembourg

Les voyageurs de plus de 12 ans en provenance de France doivent présenter la preuve de leur vaccination ou de leur rétablissement, ou le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72h, ou antigénique de moins de 48h.

Maroc

Les liaisons aériennes entre la France et le Maroc sont suspendues depuis le 28 novembre. Les frontières marocaines seront fermées jusqu’au 31 janvier.

Norvège

Tous les voyageurs, même immunisés ou ayant un schéma vaccinal complet, devront se soumettre à un test de dépistage à leur arrivée en Norvège. Quant aux voyageurs sans schéma vaccinal complet en provenance de pays rouges (dont la France), ils devront effectuer une quarantaine à l’arrivée, qui peut être interrompue au 3e jour en cas de test PCR négatif. Formulaire d’entrée à remplir en ligne avant l’arrivée sur le site https://reg.entrynorway.no/

Pays-Bas

La France métropolitaine, y compris les DOM-TOM, est classée comme un pays à « haut risque ». Les voyageurs de plus de 12 ans en provenance de France doivent présenter la preuve de leur vaccination ou de leur rétablissement, ou le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48h ou antigénique de moins de 24h.

Pologne

Les voyageurs en provenance de France devront présenter une preuve de leur vaccination ou un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h pour éviter une quarantaine de 10 jours.

Portugal

Tous les voyageurs de plus de 12 ans, même s’ils disposent d’un pass sanitaire et d’un schéma vaccinal complet, doivent obligatoirement présenter un test négatif (PCR réalisé moins de 72 heures ou antigénique moins de 48 heures) avant l’embarquement.

Roumanie

La France a été placée en « zone rouge ». Dans ce cadre, les voyageurs en provenance de France doivent justifier, pour éviter une quarantaine à l’arrivée, d’une vaccination complète ou d’une preuve de leur guérison. Les personnes sortant de ce cadre et séjournant en Roumanie entre 24h et 72h doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72h. Formulaire de localisation à remplir sur le site plf.gov.ro 24h avant l’arrivée.

Royaume-Uni

Depuis le 7 janvier, l’Angleterre a supprimé l’obligation du test PCR avant le départ pour les voyageurs entrants, facilitant l’accès des voyageurs totalement vaccinés en Angleterre et au Pays de Galles. L’Irlande du Nord et l’Ecosse devraient suivre rapidement. Un auto-test suffit désormais. Il doit être effectué dans les deux jours suivant l’arrivée. E cas de résultat positif, les voyageurs devront alors passer un test PCR afin d’aider à identifier « tout nouveau variant à la frontière », explique Boris Johnson.

L’obligation de se tester avant un départ du Royaume-Uni est également levée, mais de nombreux pays requièrent un test PCR pour toute personne arrivant du Royaume-Uni.

Ces changements ne concernent pas les voyageurs non vaccinés ou partiellement vaccinés. Ceux-ci doivent donc présenter à l’arrivée le résultat d’un test PCR négatif de moins de 48 h et suivre toute une série de mesures avec deux tests à réaliser aux 2e et 8e jour de l’arrivée sur le territoire britannique et dont la preuve d’achat doit être présentée au passage de la frontière. En outre, ils doivent s’astreindre à une période d’isolement de 10 jours, qui peut être effectuée au domicile ou à l’hôtel. Dans le cas de l’Écosse, un test à réaliser le 5e jour de cette quarantaine permet d’écourter celle-ci si le test est négatif.

Quant aux voyageurs britanniques, un assouplissement des conditions d’entrée en France entre en vigueur le 14 janvier. Les autorités françaises mettent fin aux motifs impérieux et à l’isolement à l’arrivée pour les voyageurs vaccinés. Un test négatif inférieur à 24h sera requis au départ.

Russie

Les voyageurs ayant un schéma vaccinal complet n’ont pas à justifier d’un motif impérieux pour se rendre en Russie, à la différence des personnes non vaccinées.

Singapour

Depuis la mi octobre 2021, les personnes vaccinées – et les enfants de moins de 12 ans non vaccinés – venant de France peuvent entrer sur le territoire de Singapour pour tout motif et sans quarantaine.

Ils doivent également présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, puis, à l’arrivée, réaliser un nouveau test PCR et s’isoler jusqu’à l’obtention du résultat. Ils doivent par ailleurs obtenir un « Vaccinated Travel pass » entre 7 et 30 jours avant le départ sur le site Safe Travel du gouvernement singapourien (https://eservices.ica.gov.sg/STO/).

Avec l’arrivée du variant Omicron, Singapour encadre les séjours d’une bardée de tests réguliers. Ainsi, les voyageurs doivent réaliser les jours 2, 4, 5 et 6 des auto-tests antigéniques à l’aide de kits ART et soumettre leurs résultats en ligne. Les jours 3 et 7, ces auto-tests sont à réaliser dans un centre de test rapide, de façon à être supervisés.

Suisse

Hormis les frontaliers, les voyageurs en provenance de France, y compris les personnes vaccinées et les guéries, présenter un test PCR de moins de 72 h ou antigénique de moins de 24 h avant leur entrée. En outre, les voyageurs non vaccinés ou guéris devront procéder à un deuxième test, PCR ou antigénique, entre le quatrième et le septième jour après leur arrivée, et ce à leur charge. Formulaire d’entrée à remplir en ligne avant l’arrivée sur le site https://swissplf.admin.ch/formular.

Thaïlande

En Thaïlande, la quarantaine obligatoire de 7 jours pour tout voyageur vacciné reste en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Durant cet isolement, deux tests PCR seront effectués en chambre d’hôtel certifiée. Celle-ci doit être payée à l’avance, tout comme les deux tests. Les voyageurs ont davantage de latitude en séjournant sept jours à Phuket via le programme « Sandbox », au terme duquel ils peuvent rallier une autre destination. Ce programme « bac à sable » est étendu à compter du 11 janvier aux provinces de Krabi, Phang-Nga et Surat Thani (uniquement pour les îles de Koh Samui, Koh Pha-ngan et Koh Tao), toutes situées dans le Sud du royaume.

Tunisie

Les voyageurs vaccinés de plus de 18 ans doivent présenter un schéma vaccinal et présenter un test PCR négatif datant de moins de 48 h. Des tests de dépistage aléatoires peuvent être réalisés à l’arrivée. Quant aux voyageurs non vaccinés, ils sont interdits d’accès au territoire tunisien.