Thello fait ses adieux en France

Le transporteur ferroviaire italien Thello se retire définitivement du marché français avec la fermeture de ses lignes France-Italie le 1er juillet.

Ce sera un triste dixième anniversaire pour les lignes ferroviaires Thello, filiale de la compagnie nationale ferroviaire Trenitalia. Présent en France depuis 2011, Thello vient en effet d’annoncer cesser l’exploitation de ses liaisons entre Paris, Nice, Milan et Venise à partir du 1er juillet prochain.

Thello exploitait une liaison quotidienne de train de nuit entre Paris et Venise via Dijon, Milan, Vérone et Venise Santa Lucia. Une ligne qui ralliait les deux villes en un peu plus de 14 heures. Elle exploitait également depuis 2014 une liaison diurne qui reliait Marseille à Milan via Nice, Monaco et Gênes.

La compagnie ferroviaire avait décidé lors du premier confinement français de mars 2020 de suspendre son exploitation. Elle n’avait repris depuis février que sa ligne de jour dans le Sud, mais uniquement au départ de Nice. Le voyage durait cinq heures jusqu’à Milan.

Les syndicats ferroviaires italiens ont exprimé leur déception estimant que les trains étaient un moyen pratique et indépendant des conditions de circulation pour transporter quelque 600 personnes quotidiennement vers la région de Ligurie.

Trenitalia promet cependant que son départ de France n’est que temporaire. La compagnie ferroviaire italienne pourrait revenir avec ses propres trains à grande vitesse sur Paris-Lyon-Marseille à partir de 2022. Mais aussi se positionner avant la fin de l’année sur Paris-Milan via Lyon.