Le Travel Pass de IATA gagne du terrain avec Iberia

Le Travel Pass va faire ses débuts sur l’axe Europe-Amérique latine. Iberia s’apprête à expérimenter le standard de passeport numérique de santé promu par IATA entre Madrid et Montevideo.
Iberia Travel Pass
Iberia lance l'expérimentation du Travel Pass de IATA sur la ligne Madrid-Montevideo

Le club « Travel Pass » ne cesse de s’élargir à de nouveaux horizons : quelques jours après l’annonce de son adoption par les autorités singapouriennes, c’est au tour de l’Amérique latine d’expérimenter la solution promue par IATA. Iberia entend ainsi se positionner en première ligne, avec une expérimentation lancée sur la ligne Madrid-Montevideo. La compagnie aérienne précise avoir choisi les laboratoires Quironprevención, Recoletas Red Hospitalaria et l’espace Santé d’Arquimea comme partenaires homologués. Le test débute le 10 avril, les voyageurs concernés ayant déjà été prévenus de la marche à suivre. Laquelle doit, si tout se passe bien, se conclure par le message « OK to Travel » présenté à l’aéroport, nouveau sésame du passager à l’international.

Travel Pass Iberia

« En testant le Travel Pass de IATA, Iberia contribue à jeter les bases d’un monde reconnecté dans lequel les titres de santé joueront un rôle clé », témoigne Nick Careen. Le vice-président de IATA pour les aéroports, les passagers, le fret et la sécurité poursuit en se projetant sur l’avenir : « A plus long terme, les éléments d’identité numérique du Travel Pass de IATA placeront les passagers d’Iberia en tête de file pour une expérience de voyage sans contact encore plus pratique ».

Gabriel Perdiguero, directeur des clients, de la transformation et des systèmes d’Iberia, note pour sa part : « La sécurité étant notre principale considération, nous comptons sur la technologie pour rouvrir les frontières, encourager les voyages et revenir à la normale le plus rapidement possible. Nous sommes certains que le passeport numérique de santé jouera un rôle clé dans cet effort, et qu’il est la bonne voie pour faciliter le mouvement des personnes en offrant aux clients une expérience aéroportuaire plus simple, plus rapide et sans contact ». Gabriel Perdiguero ajoute : « La réouverture de notre secteur et du voyage en général nécessite un effort important de la part de tous les acteurs, en assurant l’interopérabilité, en construisant des plateformes sécurisées et en utilisant les technologies les plus avancées ».