Turkish Airlines convole avec AirAsia.com

C'est une collaboration a priori surprenante mais qui finalement a du sens : Turkish Airlines et AirAsia vont coopérer pour bâtir un pont aérien entre l'Europe et l'Asie.

L’espoir d’une reprise des voyages internationaux avec le développement de vaccins donne des ailes à certaines compagnies aériennes. C’est le cas d’AirAsia et de Turkish Airlines. Le transporteur low-cost le plus important d’Asie et l’un des géants européens de l’aviation ont signé fin novembre un accord de coopération qui permettra la vente combinée de vols sur les réseaux des deux compagnies via l’application airasia.com. 

Cette collaboration permettra aux voyageurs de trouver sur l’app des itinéraires à des tarifs négociés intéressants par rapport aux tarifs normaux.

Le low cost fait bon ménage avec le Premium

Le produit pourrait ainsi séduire les passagers européens. Turkish Airlines est de fait l’un des premiers exploitants aériens européens vers l’Asie. La compagnie desservait – avant la crise du covid – 39 villes dans 22 pays asiatiques depuis Istanbul. Sur l’Europe, Turkish était présente en 2019 sur 117 aéroports de 115 villes dans 42 pays.

De son côté, AirAsia exploitait avant la crise un réseau de 150 villes essentiellement en Asie et dans le Pacifique. Ses trois principaux hubs sont Bangkok, Jakarta et Kuala Lumpur avec également un nombre important de vols au départ de Macao, Manille et Singapour.

Selon le PDG du groupe AirAsia Tony Fernandes, « l’application airasia.com vise à connecter l’ASEAN au reste du monde. Nous nous félicitons de notre partenariat avec Turkish Airlines. C’est en effet l’occasion de promouvoir la Turquie comme porte d’entrée majeure vers l’Europe. Une telle coopération nous préparera à la reprise des voyages que nous espérons voir se produire avec la réouverture progressive des frontières l’année prochaine. »

L’application airasia.com permettra ainsi aux utilisateurs européens de bénéficier d’une gamme complète de produits de voyage. Ce qui inclut les vols mais aussi le transfert terrestre, l’achat de produits en ligne et les possibilités d’hébergement. L’application est déjà utilisée par 75 millions de personnes à travers l’Asie.

L’accord avec Turkish Airlines pourrait cependant sonner le glas définitif des ambitions européennes d’AirAsia. La compagnie a longtemps caressé le projet de desservir le continent européen depuis Kuala Lumpur et Bangkok.