Turkish Airlines bientôt à Nantes

Turkish Airlines prépare activement son expansion et devrait comme nouveauté en France se lancer sur l'axe Istanbul-Nantes. La compagnie envisage au total l'ouverture d'une quinzaine de destinations à travers le monde avec la forte reprise de son trafic.
Turkish Airlines
Flotte de Turkish Airlines à Istanbul (Photo: LC)

La compagnie aérienne Turkish Airlines vient de publier ses résultats du premier semestre 2022. Ils confirment la reprise du trafic mondial, qui profite particulièrement à la compagnie turque. Turkish a ainsi acheminé 30,89 millions de passagers sur les six premiers mois de 2022. Cette performance reste certes en retrait de 12% par rapport aux chiffres du 1er semestre 2019. La compagnie avait alors enregistré plus de 35 millions de passagers.

Il s’agit néanmoins d’un signe de retour à la normale. Au second trimestre 2022, le trafic passagers était de fait seulement inférieur de 0,8% à celui du second trimestre 2019. Le taux de remplissage moyen au premier semestre s’est ainsi établi à 75,6%, en recul de 4,5 points par rapport à la même période de 2019 (80,1%).

Le yield passagers a en revanche progressé de 12% tandis que les recettes totales de passagers ont progressé de 7,9%. Le solde net est redevenu positif à 730 millions de dollars au premier semestre.

La compagnie retrouve donc des marges financières de manœuvre. Ce qui va se traduire par l’expansion de son réseau. Turkish Airlines a annoncé ainsi vouloir ouvrir 14 nouvelles escales à travers le monde dans les prochains mois. En Europe, le transporteur souhaite notamment se poser à Nantes au départ d’Istanbul, seule nouvelle ouverture sur le sol français.

53% du trafic passagers vers et depuis l’Europe

Elle a également sur l’Europe l’ambition de desservir Cracovie, La Coruna et Palerme. L’Europe génère de fait 53% des mouvements de passagers internationaux de Turkish, loin devant le Moyen-Orient avec 17%.

Sur les Etats-Unis, Turkish souhaiterait ajouter les dessertes de Detroit et Denver. En Afrique et au Moyen-Orient, la compagnie planifie des vols sur Abha (Arabie Saoudite), Assouan (Egypte), Hargeisa (Somalie) et Port Soudan. Enfin, en Asie, le transporteur a en visée seulement deux villes Atyrau au Kazakhstan et Sialkot au Pakistan.

C’est en Afrique que se situe cependant le plus haut pourcentage de passagers en transit depuis l’Europe. Selon les chiffres de Turkish, le continent africain attire 17% des passagers européens en transfert à Istanbul, suivi par l’Extrême-Orient (10%) et le Moyen-Orient (6%).