Les Etats-Unis confirment la date du 8 novembre pour l’ouverture des frontières

Les Etats-Unis ont finalement confirmé la date de réouverture de leurs frontières aux voyageurs vaccinés. Ce sera le 8 novembre prochain. L'annonce de la date traînait depuis la précédente information en septembre sur la fin de l'interdiction de voyager pour motifs non-essentiels pour les voyageurs vaccinés.
Photo : PIXNIO-221435

La Maison Blanche a décidé vendredi 15 octobre de lever finalement toutes les restrictions de voyage liées au covid-19 pour les visiteurs internationaux entièrement vaccinés à partir du 8 novembre. Cette décision met ainsi fin à une interdiction de circulation historique dans l’histoire récente du pays. Les Etats-Unis avaient gardé leurs frontières quasi-hermétiques pendant 21 mois. L’interdiction frappait non seulement les déplacements aériens mais aussi les déplacements terrestres avec le Canada et le Mexique.

À partir donc du 8 novembre, les États-Unis admettront notamment les voyageurs aériens étrangers entièrement vaccinés en provenance des 26 pays de l’espace Schengen ainsi que de Grande-Bretagne, d’Irlande, de Chine, d’Inde, d’Afrique du Sud, d’Iran et du Brésil. L’obligation de quarantaine est levée pour tous les voyageurs vaccinés.

Des conditions très souples par rapport à d’autres pays…

Les voyageurs étrangers devront cependant présenter une preuve de vaccination avant d’embarquer sur un vol, ainsi qu’une preuve d’un test Covid-19 négatif récent de moins de 72 heures pour un test PCR. Les visiteurs étrangers arrivant par une frontière terrestre n’auront pas à présenter la preuve d’un test récent négatif.

La Maison Blanche a précise qu’elle acceptera tous les vaccins homologués par les services de santé américain ainsi que par l’OMS. Ce qui inclut notamment les personnes vaccinés avec les vaccins chinois Sinovac et Sinopharm -contrairement à l’Union Européenne. Le pays autorise également les personnes ayant reçu un « cocktail » de différents vaccins.

Reste encore une étape. Celle de l’identification une fois à l’intérieur des Etats-Unis. Le pays doit ainsi clarifier quelle sera l’application de traçage que devront installer les voyageurs dans les prochains jours.

La nouvelle devrait donner un nouveau coup de fouet aux réservations entre le continent européen et les Etats-Unis. Et prévoir un beau printemps sur l’axe Atlantique Nord.