Le concept Yotel intégré au sein du nouvel aéroport d’Istanbul

Spécialisé dans l'hôtellerie d'aéroport avec ses cabines design et high-tech, Yotel a conclu un accord pour l'ouverture d'un établissement au sein du futur mega hub d'Istanbul, attendu pour octobre prochain.

L’essentiel tient souvent en peu de place. YotelAir propose des cabines design offrant aux passagers un moment pour se rafraîchir à l’arrivée d’un vol long-courrier ou une vraie nuit de sommeil avant un départ tôt le matin.
L’essentiel tient souvent en peu de place. YotelAir propose des cabines design offrant aux passagers un moment pour se rafraîchir à l’arrivée d’un vol long-courrier ou une vraie nuit de sommeil avant un départ tôt le matin.

La perspective de faire d’un des plus grands hubs mondiaux ne pouvait laisser indifférente la maque Yotel, spécialisée dans les établissements d’aéroport façon capsule hôtel à la Japonaise. De même qu’offrir la possibilité à ses passagers un lieu où poser ses valises le temps d’une nuit ou de quelques heures ne pouvait laisser insensible l’exploitant aéroportuaire du futur mega hub en préparation à Istanbul.

C’est donc logiquement qu’IGA Airport Operation, constructeur de l’Istanbul New Airport dont l’inauguration devrait avoir lieu le 29 octobre prochain, a conclu un accord avec le groupe hôtelier, déjà implanté à Amsterdam Schiphol, Paris CDG, Londres Heathrow et Londres Gatwick, et bienôt Singapour Changi. « Notre objectif est d’offrir aux passagers une expérience sans précédent, efficace et sans stress, a déclaré Kadri Samsunlu, PDG de IGA Airport Operation. Yotel contribuera à notre approche parfaite de l’expérience du passager avec son luxe basque, mais innovant et son côté high-tech.  »

L’INA pourrait à terme accueillir jusqu’à 200 millions de personnes une fois les quatre phases terminées et comptera un total de six pistes et trois terminaux. Et c’est cette “vision ambitieuse de faire du nouvel aéroport d’Istanbul le plus grand centre de transit au monde” qui a rendu Yotel très attractif, selon selon Hubert Viriot, PDG de la marque hôtelière. “Nous sommes extrêmement honorés d’avoir été choisis pour ce projet passionnant”, a-t-il déclaré.

L’établissement sera l’un des plus grands hôtels aéroportuaires du monde. Situé à l’intérieur de l’aérogare principale, il sera facilement accessible aux voyageurs d’affaires et d’agrément comme aux membres d’équipage des compagnies aériennes. Séparé en deux zones, il offrira 102 chambres côté piste et 349 chambres côté terre. Il proposera également un lounge avec distributeurs automatiques, des espaces de travail et de détente et des lieux de réunions flexibles. De plus, la zone terrestre comprendra un restaurant, un bar et un gymnase 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.