Accord stratégique confirmé entre Etihad et Gulf Air

Le rapprochement entre Etihad et Gulf Air avait été amorcé en 2018 et déjà renforcé en 2020. Mais les deux compagnies du Golfe sont passées à l'étape suivante en confirmant un accord stratégique d'envergure.

Gulf Air, la compagnie nationale du Royaume de Bahreïn, et Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Émirats arabes unis, viennent de signer un accord de coopération commerciale stratégique pour approfondir leur partenariat entre Bahreïn et Abu Dhabi et au-delà des hubs respectifs.

Sous réserve de l’obtention des approbations gouvernementales et réglementaires, le nouvel accord redéfinit le cadre de travail entre les deux transporteurs. Ces derniers vont pouvoir approfondir et élargir la coopération commerciale, en renforçant le protocole d’accord (Memorandum of Understanding) signé par les compagnies aériennes en 2018.

Cette coopération va se réaliser par étapes. Dans une première phase, d’ici juin 2021, le champ d’application de l’accord de partage de codes des partenaires sera considérablement élargi. Gulf Air et Etihad pourront ainsi offrir jusqu’à 30 destinations combinées supplémentaires au-delà de leurs hubs respectifs. Les nouvelles destinations concernent le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

Un pont aérien Abu Dhabi-Bahreïn

Les partenaires vont aussi améliorer et renforcer la connectivité sur la ligne Bahreïn-Abu Dhabi. Sont ainsi concernées les plages de correspondances sur chacun des hubs des partenaires. Les partenaires amélioreront également leurs offres pour les clients haute contribution de Falconflyer et Etihad Guest. Ils bénéficieront ainsi de l’accès réciproque aux salons sur les hubs et d’une reconnaissance accrue de leur statut. Les deux transporteurs vont également travailler sur un produit de bord commun plus homogène. Cette harmonisation concernera aussi bien les classes de vente, la politique tarifaire ou encore les bagages.

Dans les faits, l’accord permet à Etihad comme à Gulf Air de renforcer leur attractivité auprès des passagers. Et de mieux résister face aux deux méga-transporteurs de la région, Emirates et Qatar Airways. Gulf Air est à la recherche d’un nouveau souffle depuis de nombreuses années. La compagnie s’est ainsi repositionnée comme un transporteur de « niche » depuis son hub bahreïni. Etihad est elle secouée par une grave crise financière. Laquelle s’est traduite par une réduction substantielle de sa flotte et de son réseau. L’accord de Gulf Air semble bien écarter la rumeur persistante d’une fusion avec Emirates…