Bâle, une stratégie pour retrouver les visiteurs d’affaires

Plus que d'autres villes d'Europe ou de Suisse, Bâle est très dépendante du voyage d'affaires. Dans le contexte post-covid, avec de nouveaux comportements de voyages et une plus grande sensibilité à l'environnement, les autorités estiment que la reprise du tourisme d'affaires sera plus difficile à réaliser.D'où un changement de positionnement.
Bâle (Photo: Luc Citrinot)
Bâle (Photo: Luc Citrinot)

Quelque chose a changé à Bâle, à l’instar de beaucoup d’autres villes d’Europe, avec la crise du Covid-19. La métropole suisse est renommée pour son pôle recherche et chimie, pour la présence d’importantes institutions financières comme la Banque des Règlements Internationaux et pour son activité foires et congrès. La ville suisse accueille en moyenne une trentaine de foires annuelles. Elles avaient en 2019 attiré plus de 743 000 visiteurs, dont une grande partie de Suisses.

Mais ce segment a été mis à mal par la pandémie, notamment avec l’annulation des plus importants évènements annuels. Le Covid a ainsi provoqué l’annulation de BaselWorld...