Barcelone retrouve la tête du classement mondial des villes de congrès

Barcelone, première ville mondiale pour l'accueil des congrès devant Paris et Vienne, les Etats-Unis en tête du top 10 par pays : l’International Congress and Convention Association (ICCA) a publié son classement annuel.

Barcelone
Barcelone reprend la tête du classement ICCA (International Congress and Convention Association)

C’est une première depuis plus d’une décennie : Barcelone retrouve la première place du classement de l’International Congress and Convention Association (ICCA), recensant les plus grandes villes de congrès dans le monde. La métropole catalane n’avait plus connu pareil honneur depuis 2004. Avec 195 grandes manifestations internationales, elle passe de la troisième à la première place et détrône Paris et Vienne, ex aequo au deuxième rang avec 190 événements d’ampleur mondiale. Pour autant, la capitale française n’a pas à rougir du résultat de l’année écoulée ; loin de là même, puisque le nombre de congressistes a très largement augmenté, avec 112 000 participants contre 74 586 en 2016.

Beau joueur, Christian Mutschlechner, directeur du Vienna Convention Bureau, tout en se déclarant « ravi » de l’année écoulée, a tenu à féliciter « notre partenaire Barcelone pour avoir pris la première place ». Depuis plus de 20 ans, Vienne et Barcelone se sont en effet associées pour proposer aux grandes associations, médicales notamment, de limiter leur choix dans leur rotation en se réunissant une fois en Europe Centrale et l’autre fois au sud du continent. Une approche décrite par Christian Mutschlechner sous le terme de « coopétition », à mi-chemin entre coopération et compétition.

La première place de Barcelone apporte un peu de nouveauté au sein d’un classement souvent figé. Depuis 2008, les capitales française et autrichienne avaient pris l’habitude d’alterner à la première marche du podium, à l’exception de l’année 2015 où Berlin était arrivé en tête du classement. Cette année, et comme l’an dernier, la capitale allemande figure en quatrième position devant Londres, elle aussi cinquième en 2016.

Classement-ICCA-2017
Barcelone, en tête du classement 2017 de l’International Congress and Convention Association (ICCA).

Parmi les autres évolutions du classement 2017, L’ICCA note la septième place conservée par Madrid, le recul d’Amsterdam au 16e rang ou encore l’entrée de Prague au sein du top 10 mondial, à la huitième place. Autres bénéficiaires de l’année écoulée : Buenos Aires, passé de la 17e à la 11e place, Budapest de la 16e à la 12e et Hong Kong, de la 19e à la 13e, tandis que deux villes font leur apparition dans le top 20 : Tokyo et Montreal.

En ce qui concerne le classement par pays, peu de changements sont également à recenser si ce n’est le recul de la France de la quatrième à la sixième place, désormais devancée par l’Espagne et l’Italie. Le top 3 mondial est, lui, toujours constitué par les Etats-Unis, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Par delà les évolutions de ce classement annuel, c’est surtout la forte dynamique du marché des congrès que l’ICCA met en valeur. L’association a recensé un nombre record d’événements dans le monde en 2017 – 12 558 – , soit 346 de plus qu’en 2016. « Nous sommes dans une période de changements révolutionnaires en matière de progrès scientifiques et technologiques, qui transforment les domaines traditionnels tels que la santé et le commerce, remarque Martin Sirk, PDG de l’ICCA. Pour donner un sens au tsunami de datas et d’informations, les associations doivent se rencontrer. Ce qui, à notre avis, continuera de stimuler le secteur pendant de nombreuses années à venir. »