Groupe Barrière : nouvelle appli et sécurité sanitaire renforcée

Une appli qui dématérialise le check-in, des mesures sanitaires : le groupe Barrière encadre la réouverture de ses établissements par des nouveautés technologiques et des protocoles stricts de sécurité.

Barriere-Normandy-Deauville
Le Normandy, à Deauville, un des 18 hôtels du groupe Barrière. (c) Fabrice Rambert.

La mise à jour est bienvenue en ces temps où, Covid-19 oblige, l’expérience client passe de plus en plus par le sans-contact. Le groupe Barrière vient en effet de donner un coup de jeune à son application lancée il y a cinq ans. La nouvelle version de l’App Barrière, développée durant la période de confinement, offre des services non pas révolutionnaires, mais tout à fait adaptés à limiter la propagation du virus. Cette digitalisation renforcée s’inscrit dans le cadre sanitaire actuel, notamment en limitant les interactions lors du check-in et du check-out.

Dans les faits, après avoir réservé dans l’un des 18 établissements du groupe Barrière, le client peut s’enregistrer en amont de son arrivée, mais aussi réserver une table dans l’un des restaurants de l’établissement ou des soins au spa, le tout depuis son smartphone. Une fois les portes de l’établissement franchies, le client se présente à l’un des accueils déportés afin de signer sa fiche sur tablette pour finaliser son enregistrement. Le check-out est lui aussi dématérialisé, la facture étant envoyée par e-mail.

La nouvelle App Barrière se veut également un concierge virtuel et diffuse des informations utiles sur les services de l’hôtel et l’actualité de la ville. Elle permet aussi de réserver une table au restaurant et d’échanger en direct avec le personnel de l’établissement grâce à une messagerie dédiée.

Si la plupart des hôtels et casinos situés en zone verte ont déjà repris leurs activités, notamment ceux de Deauville, Dinard ou de La Baule, le groupe Barrière attend encore plusieurs réouvertures. A Cannes, le Majestic accueillera des clients à partir du 23 juin prochain et le Gray d’Albion à partir du 1er juillet. En revanche, en région parisienne, le resort d’Enghien-les-Bains comme le Fouquet’s n’ont pas encore dévoilé leurs dates de reprise. Quant au Westminster, au Touquet, cet hôtel est actuellement en cours de rénovation.

Dans le cadre de ces réouvertures, de nouvelles procédures ont été mises en place pour assurer la distanciation physique et garantir la sécurité des clients et des collaborateurs du groupe : réorganisation des espaces, signalétique d’informations, équipements protecteurs, distribution de gel hydro-alcoolique et de lingettes désinfectantes, mesures d’entretien strictes et régulières des surfaces et des éléments manipulés par les clients. « Notre unique mission : nous nous occupons de tout, surtout de vous », a résumé Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière.