Berlin : Lufthansa ouvre les réservations pour le nouvel aéroport

Le groupe Lufthansa lance la vente de ses vols vers le nouvel aéroport de Berlin Brandenburg. Un changement qui interviendra le 4 novembre, et qui sonne comme une bonne nouvelle non seulement pour la capitale allemande mais aussi pour les passagers…

Lufthansa
Le groupe Lufthansa déménagera à Berlin Brandenburg le 4 novembre

C’est une fois encore officiellement confirmé. Le nouvel aéroport de Berlin Brandenburg International va bien ouvrir le 31 octobre prochain, une bonne nouvelle pour la capitale allemande, qui va enfin pouvoir oublier les péripéties qui ont entouré l’infrastructure depuis le début du second millénaire. Berlin Brandenburg International aura de fait coûté près de sept milliards d’euros au lieu de 1,7 milliard à l’origine, tandis que son ouverture aura été repoussée à sept reprises, battant probablement dans le monde tous les records de retard d’une infrastructure aéroportuaire avec un délai de neuf ans. La première date d’ouverture avait été effectivement fixé à l’automne 2011.

LIRE AUSSI : « Économie : Berlin, moins rebelle, plus high-tech« 

Cette fois ci, tout semble se dérouler selon le calendrier dévoilé par l’autorité aéroportuaire au début de l’année dernière. La meilleure preuve est fournie par le groupe Lufthansa. Depuis cette semaine, les passagers réservant leurs vols pour Berlin à partir de novembre voient s’afficher le nouveau code aéroportuaire de l’OACI, BER au lieu de TXL ou SXF.

Le groupe Lufthansa commencera en effet à servir Berlin à partir du 4 novembre avec la compagnie Eurowings. Le dernier vol Lufthansa au départ de Tegel reliera Berlin à Munich le 7 novembre avec le numéro LH1955. Le 8 novembre, à 6h30 du matin, le vol LH173 prendra son envol depuis BER à destination de Francfort. A la même date, Austrian Airlines, SWISS et Brussels Airlines s’installeront également à BER. Tous les vols déjà réservés avant cette semaine – date de la mise à jour du système de réservation avec BER – seront systématiquement mis à jour avec le nouveau code.

L’installation du groupe Lufthansa sur le nouvel aéroport ne devrait avoir aucune incidence sur les horaires de vol et le réseau proposés par l’ensemble des compagnies aériennes. Les heures de vol restent les mêmes et aucune nouveauté n’est pour l’instant prévue…

Berlin fait partie de notre identité

« Berlin fait partie de notre identité. Personne d’autre ne relie Berlin au monde comme nous le faisons. Six compagnies aériennes du groupe Lufthansa desservent ainsi la capitale allemande représentant un trafic pouvant atteindre jusqu’à 33 000 passagers par jour. En une seule correspondance, nous relions 270 destinations à cette ville », expliquait au cours d’une conférence de presse Harry Hohmeister, membre du conseil d’administration de Lufthansa et directeur commercial du segment « Passenger Airlines ».

« Berlin a besoin d’un aéroport efficace. Cela implique également de meilleures connexions entre le nouvel aéroport et les transports publics locaux ainsi qu’avec le réseau ferroviaire longue distance. Davantage de liaisons ICE vers Rostock, Dresde ou Hambourg pourraient ainsi renforcer le trafic intermodal, ce qui serait bon pour les passagers et pour l’environnement« , déclarait-il.

Selon les données d’OAG Schedules Analyser, Lufthansa et Eurowings représentent ensemble le second plus important opérateur actuellement à Tegel. En 2019, la part de marché en capacité sièges atteignait 27,6% derrière easyJet avec 31,4%. Au total, les compagnies aériennes du groupe Lufthansa offraient ainsi plus de 5,39 millions de sièges au départ de TXL.

Lufthansa et ses filiales – a l’exception d’Eurowings – seront regroupées dans le Terminal 1 (Jetée Nord) tandis qu’Eurowings devrait se retrouver dans le Terminal 2 avec notamment Aer Lingus, Norwegian ou Vueling. Les compagnies traditionnelles et easyJet devraient elles aussi être hébergées dans le Terminal 1.

Un immense salon Lufthansa d’une superficie d’environ 1 600 m² accueillera les passagers du groupe en classe affaires, ainsi que les voyageurs ayant le statut de grand voyageur, de sénateur ou de Star Alliance Gold.

L’ancien terminal de Schönefeld, qui pour l’instant accueille une majorité de vols d’easyJet et Ryanair, ne fermera pas ses portes. Bien au contraire, il risque de rester en service jusqu’à l’ouverture du futur Terminal 3, qui devrait être inauguré à la fin de la décennie. Il changera de nom pour devenir le Terminal 5. Il accueillera essentiellement Ryanair et des transporteurs charter. Les autorités aéroportuaires viennent d’indiquer que les zones à l’intérieur de l’actuel terminal seront désignées par de nouvelles lettres. Les zones A, B, C, D seront à l’avenir appelées K, L, M, Q. Les passagers voyageant uniquement avec un bagage à main et déjà en possession d’une carte d’embarquement peuvent utiliser la zone Q du terminal (avec un contrôle de sécurité express).