Eurowings, changement de stratégie long-courrier

Düsseldorf et Munich vont reprendre la plupart des lignes long-courrier qu’Eurowings exploitait au départ de Cologne. Avec l’idée de capter également la clientèle des voyageurs d’affaires.

Eurowings
Eurowings repense sa stratégie long-courrier

Ce sera un coup dur pour l’aéroport de Cologne-Bonn, base centrale de la filiale low-cost de Lufthansa, Eurowings : à partir de l’horaire d’été, le trafic long courrier de la compagnie sera transféré vers l’aéroport de Düsseldorf, à 60 km au nord.
Les raisons sont assez évidentes : la zone d’attractivité de Düsseldorf est plus importante qu’à Cologne-Bonn. Düsseldorf est aux portes de la région de la Ruhr, la plus grande conurbation d’Europe avec une douzaine de villes de plus de 100,000 habitants – les plus importantes étant Dortmund, Duisburg et Essen. Une puissance qui se reflète aussi dans le trafic des deux aéroports. Alors que Cologne-Bonn accueillait l’an passé 12,4 millions de passagers, Düsseldorf en attirait deux fois plus, soit 24,6 millions.

A l’intercontinental, Düsseldorf est relié à Abu Dhabi, Atlanta, Bagdad, Dubaï, New York, Pékin, Singapour, Téhéran et Tokyo. Et comme la plateforme a perdu une demi-douzaine de destinations long courrier avec la faillite d’AirBerlin, il y avait un créneau à prendre qu’Eurowings ne veut certainement pas gâcher.

Le transporteur transfère sept appareils long courrier de Cologne/Bonn, qui desserviront dès le mois d’avril Cancun, New York JFK, Miami ainsi que Las Vegas. S’ajouteront plus tard dans l’année des lignes sur Fort Myers, Maurice, Montego Bay et Orlando. Ce qui devrait générer 35 000 passagers supplémentaires pour la plateforme chaque mois. Lufthansa continuera pour sa part de relier quotidiennement Düsseldorf à Newark.

Au total, 140 vols intercontinentaux seront proposés aux passagers Eurowings chaque semaine, qui se trouveront en correspondance avec des vols de la filiale de Lufthansa vers une cinquantaine de villes européennes dont Bastia, Lyon, Bâle-Mulhouse, Nice et Paris CDG pour la France. Montpellier sera également relié à Düsseldorf durant toute la saison d’été…

La montée en puissance d’Eurowings à Düsseldorf se traduit également par un effort qualitatif sur le produit. Eurowings va ainsi introduire une vraie classe affaires sur ses lignes long-courrier. Bizclass se présente comme un véritable produit affaires avec un siège qui se convertit en couchette de deux mètres à l’horizontal. Six sièges seront disponibles par rangée, en configuration 2-2-2. La compagnie proposera également un service de restauration particulier. La classe affaires équipera immédiatement les avions qui desserviront des lignes sur les Etats-Unis avant d’être intégrée sur d’autres lignes. Eurowings va également se positionner sur un axe long-courrier depuis Munich. Trois Airbus A3330 seront affectés au trafic à Munich. Parmi les lignes intercontinentales du transporteur décollant de Munich figurent Bangkok, La Havane, Las Vegas, Montego Bay, Puerto Plata, Punto Cana et Windhoek.