Timide retour du Boeing 737 MAX en Amérique

Le très controversé Boeing 737 MAX, dont tous les modèles avaient été cloués au sol depuis mars 2019 suite à deux accidents graves, ont été de nouveau certifiés par l'administration civile américaine FAA. Les premiers vols ont repris chez le Brésilien GOL et chez American Airlines. Un retour au compte-goutte...
(Photo: DR)

Les crashs consécutifs de deux avions Boeing 737 MAX en Indonésie et en Ethiopie avaient fait 346 victimes. En cause, des programmes informatiques d’aide à la navigation défectueux. Un constat qui avait conduit à la suspension et l’interdiction totale de vols du dernier modèle du constructeur aéronautique américain Boeing.

Près de deux ans auront donc été nécessaires pour changer tous les programmes d’assistance en vol de l’appareil. Puis de le re-certifier aux nouvelles normes. L’autorisation de la FAA aura été repoussée à deux reprises, de la fin d’année 2019 à avril 2020 pour finalement avoir lieu en novembre dernier.

Revoici donc dans les airs l’avion si controversé. La première compagnie à utiliser ses Boeing 737 MAX n’est d’ailleurs pas américaine mais brésilienne. Le transporteur hybride GOL a lancé son premier vol en Boeing 737 MAX le 9 décembre dernier au départ de son hub de Sao Paulo. La direction de la compagnie avait alors annoncé espérer remettre en service l’ensemble de ses sept appareils à la fin 2020. Il n’y a pas plus d’informations pour le moment du transporteur brésilien…

Le Boeing 737 MAX seulement en Amérique pour le moment

Plus médiatique a été en revanche la relance d’un vol par American Airlines. Le 29 décembre dernier décollait ainsi un Boeing 737 MAX de l’aéroport de Miami vers New York-La Guardia.

S’exprimant devant des reporters, le Président de la compagnie Robert Isom expliquait que « l’appareil est prêt à voler. Le 737 MAX offre plus de confort pour les passagers que sur les anciennes versions du B737. Il est plus efficace ; il est plus vert. Il mérite de pouvoir voler alors que d’autres types d’avions devraient rester dans les hangars, » confiait-il.

American devrait remettre en service l’ensemble de ses 34 avions MAX d’ici le printemps. Southwest et United ont également confirmé le retour des appareils dans leur flotte respective en mars prochain. Aux passagers qui souhaiteraient éviter un vol sur le Boeing 737 MAX, American Airlines a déjà annoncé permettre un changement d’horaire sans pénalité…

En Europe, l’AESA, l’autorité de régulation aérienne de l’UE, devrait émettre un avis favorable dans le courant du mois de janvier. Ryanair, plus gros opérateur européen du 737 MAX, prévoit la livraison de 50 appareils de ce type en 2021.