Des caméras thermiques pour Paris-CDG

Les passagers de vols internationaux seront désormais soumis à un dispositif de caméras thermiques à leur arrivée à Paris-CDG, comme l’a annoncé jeudi le Groupe ADP.

Groupe ADP
Des caméras thermiques sont déployées par le Groupe ADP sur l'aéroport de Paris-CDG

Les mesures sanitaires se multiplient dans le secteur aérien, à la fois pour juguler la pandémie Covid-19 et pour rassurer les voyageurs. Il y a quelques jours, Air France lançait le contrôle systématique des voyageurs avant leur embarquement au moyen de thermomètres infrarouges. Et dès le mois d’avril, Etihad Airways annonçait tester une nouvelle technologie de dépistage sur son hub d’Abu Dhabi. Le Groupe ADP s’est mis à son tour à l’heure du contrôle sanitaire, en se focalisant cette fois sur l’arrivée des voyageurs. Des caméras thermiques sont désormais installées au sein de l’aéroport de Paris-CDG – plus précisément en salle de livraison bagage – et contrôleront tous les passagers des vols internationaux. Le Groupe ADP n’a pas précisé à partir de quel niveau la température sera jugée problématique, Air France ayant pour sa part fixé le maximum à 38 degrés. En cas de doute, une alerte sera transmise à un opérateur, et le passager devra se soumettre à un contrôle complémentaire, effectué avec un thermomètre sans contact. « Si sa température est confirmée, il se verra proposer une visite médicale au cours de laquelle le médecin lui suggérera le cas échéant d’effectuer un test PCR COVID-19 », indique la direction du Groupe ADP, qui a confié la gestion du dossier au Service Médical d’Urgence (SMU) de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, avec le centre hospitalier intercommunal Robert-Ballanger d’Aulnay-sous-Bois-Villepinte.

une ultime réassurance sanitaire

Le Groupe ADP précise avoir déjà mené une phase d’expérimentation de plusieurs semaines auprès de salariés volontaires, et que 18 aéroports du réseau ADP ont déjà adopté un tel mode opératoire. « Nous souhaitons que les passagers du monde entier retrouvent confiance dans le transport aérien, explique le PDG du Groupe ADP, Augustin de Romanet. Nous proposons le meilleur cadre de confiance possible grâce à des mesures d’un haut niveau d’exigence sanitaire tout au long du parcours. En décidant de déployer des caméras thermiques à l’arrivée à Paris, nous offrons aux passagers et à nos compatriotes une ultime réassurance sanitaire », ajoute-t-il.