Publi-Communiqué

Carte virtuelle A.I.D.A. d’AirPlus : l’avenir du paiement s’écrit au présent

Un moyen de paiement simple d’utilisation, sûr et pratique : voilà les grandes vertus de la carte de paiement virtuel A.I.D.A., qui révolutionne la réservation des voyages tout en accroissant la visibilité des entreprises sur les frais de déplacement.

computer generation

AirPlus augmente les fonctionnalités liées à sa solution A.I.D.A. avec sa nouvelle plate-forme d’émission de carte de paiement virtuel. Plafond limite par carte, période de validité, devise, catégorie d’achats, nombre d’autorisations possibles, email d’approbation des dépenses : cette évolution vise à donner aux entreprises un meilleur contrôle sur les paiements pour une sécurité maximale, mais aussi une plus grande visibilité sur les frais de déplacement grâce à un nouveau tableau de bord et une multitude de filtres associés.

Simplicité d’utilisation

Ce renforcement participe à l’essor continu de la carte de paiement virtuel. Si cette solution a trouvé sa place dans l’univers des déplacements professionnels, c’est avant tout grâce à sa simplicité d’utilisation pour toutes les dépenses réalisées auprès de fournisseurs en vente à distance, que ce soit les réservations d’hôtel, les billets de compagnies aériennes, y compris les low cost, voire les achats online.

Cette solution est particulièrement adaptée aux dépenses des voyageurs occasionnels et des prestataires extérieurs, professionnels qui, pour la plupart, ne possèdent pas de carte affaires. Mais elle convient également à d’autres catégories de dépenses : les achats indirects par exemple ou dans le cadre d’événements MICE.

Dans les faits, la carte de paiement virtuel A.I.D.A. permet de générer depuis un ordinateur, et à la demande, des numéros de cartes de crédit virtuelles à usage unique. à chaque numéro de carte virtuelle correspondent des données détaillées sur les prestations réservées – par exemple, le nombre de nuitées et les extras payants comme le petit-déjeuner et le wifi –, le tout étant enrichi de mentions analytiques comme les centres de coûts ou les codes projets. Ce qui facilite d’autant la réconciliation comptable.

Intégrée dans plus de 60 plates-formes de réservation, profitant de partenariats avec Conferma, HRS, Amadeus, Concur, Traveldoo ou KDS, la carte A.I.D.A. bénéficie en outre d’une acceptation mondiale auprès de 36 millions de commerçants partenaires du réseau Mastercard, et ce dans 192 pays en 2017. Elle est ainsi complémentaire de la carte logée AirPlus, qui s’appuie, elle, sur le réseau d’acceptation phare du monde du voyage d’affaires UATP.

Multiples avantages

L’ensemble des transactions est débité du compte logé de l’entreprise et regroupé sur un relevé unique de facturation. Ainsi les entreprises peuvent aller encore plus loin dans leur volonté de centraliser les paiements. Avec un triple avantage : une vision consolidée des dépenses pour les travel managers qui peuvent, grâce à cela, s’assurer d’une meilleure conformité avec la politique voyages en déterminant un choix de fournisseur restreint ; des leviers de négociation plus importants pour les acheteurs ; et enfin, pour tous les collaborateurs, la possibilité de se soustraire à une tâche aussi fastidieuse que chronophage : l’établissement des notes de frais. Dernier bénéfice : la sécurité des voyageurs grâce à une large couverture assurance voyages. Car, pour toutes les prestations réglées par carte virtuelle A.I.D.A., les voyageurs sont assurés pendant toute la durée de leurs déplacements.

Le paiement virtuel de plus en plus concret

Si 20 % des entreprises utilisent une carte virtuelle selon la dernière étude ITMS (International Travel Management Study), AirPlus a enregistré l’an dernier une croissance de 34 % de sa solution A.I.D.A. Ces chiffres mettent en lumière un mouvement global vers la virtualisation des paiements. À l’heure où le paiement en cash tend à s’effacer au profit des cartes de crédit sans contact, ces mêmes cartes physiques pourraient à leur tour disparaître dans un avenir proche. Des innovations totalement dématérialisées sont déjà apparues, rendant le paiement invisible. C’est dans cet esprit qu’AirPlus travaille à de nouvelles solutions comme Dine & Go, qui rend transparent le paiement au restaurant en permettant de régler les additions des repas directement depuis son smartphone. Bienvenue dans l’ère de la ‘digitalisation’ du voyage d’affaires.

Contact : AirPlus International
22, rue Caumartin – 75009 Paris • Tél. : +33 (0) 1 43 12 36 36 Email : marketingfrance@airplus.com • www.airplus.com/fr