Chateauform encadre sa reprise de mesures sanitaires

Chateauform s'est rapproché de Socotec pour revoir les protocoles établis dans ses 63 maisons et assurer la sécurité sanitaire des événements d'entreprise.

Un intérieur du XVIIe siècle resté dans son jus, un vaste parc pour se balader : le château des Mesnuls sort les entreprises loin de leur quotidien urbain. © Châteauform’

Afin de redémarrer son activité en toute sécurité, Chateauform revoit le volet sanitaire de son offre. « La sécurité et l’hygiène font partie intégrante de nos obligations, et le COVID-19 nous amène à adapter et renforcer nos protocoles pour offrir toujours plus de plaisir et de sécurité à nos clients », a déclaré Gérald Coutaudier, directeur général de Chateauform. Pour mettre en place les mesures adéquates, le leader européen des événements d’entreprises s’est tourné – comme d’autres acteurs tels B&B Hotels ou les espaces de coworking Wojo – vers Socotec, un des principaux acteurs du testing, de l’inspection et de la certification.

Au-delà de la labellisation des lieux de réunions, Socotec effectue une revue complète des protocoles établis par Chateauform pour ses différents sites en France et l’assiste dans l’adaptation aux contraintes spécifiques en Allemagne, Belgique, Espagne, Italie et Suisse. Chacune des 63 maisons aura un référent COVID et le personnel sera sensibilisé aux nouvelles normes mises ne place.

Les protocoles intègrent la réalité de circulation des personnes dans ces sites hébergés dans des bâtiments atypiques et souvent historiques. « S’assurer que ces lieux soient en mesure d’accueillir des séminaires et conventions d’entreprises dans le respect de la distanciation physique, des mesures d’hygiène, de l’adaptation des lieux à la circulation des personnes notamment, est indispensable », a commenté Hervé Montjotin, président du groupe Socotec.