Cityscoot embarque avec Uber

Uber et Cityscoot ont annoncé mercredi un nouveau partenariat permettant de réserver "prochainement" un scooter électrique à Paris via l’application du géant américain : une première pour Uber.

Uber
Uber a choisi Cityscoot pour intégrer à son application la location de scooters électriques à Paris

Ne l’appelez plus « plateforme VTC » : Uber a entamé depuis longtemps déjà sa diversification, avec le lancement des fameuses trottinettes et autres vélos en libre-service. Aujourd’hui, Uber enfourche même les scooters électriques : une première pour le géant américain, qui a choisi de s’allier au français Cityscoot, dont les véhicules vont « prochainement » pouvoir être réservés via l’application Uber, et au même tarif que sur le portail de Cityscoot, soit 29 centimes par minute. Si Cityscoot a entamé son expansion géographique, en se lançant notamment sur le marché italien, cet accord ne concerne pour l’instant que Paris et une douzaine de villes d’Ile-de-France, soit un parc de 4000 véhicules.

Paris, capitale mondiale de la mobilité

« Paris devient ainsi la ville avec le plus d’options de mobilité disponibles dans l’application Uber à travers le monde, confirmant son statut de “capitale mondiale de la mobilité”. En effet, l’intégration de scooters électriques en libre service est une première pour Uber », expliquent les responsables d’Uber.

Ce partenariat dévoilé le 16 octobre promet d’offrir une nouvelle aura à la start-up française, comme le souligne Bertrand Fleurose, Pdg de Cityscoot: « Nous sommes fiers d’intégrer une application de référence en matière de mobilité urbaine, contribuant ainsi à faire connaître notre service en France et au-delà pour accélérer notre développement ». De son côté, Steve Salom, General Manager, Uber France, Suisse et Autriche témoigne : « Avec l’option scooters électriques, Uber offre toujours plus d’alternatives à la voiture individuelle. Ce partenariat nous permet d’enrichir notre plateforme de mobilité et offre à Cityscoot l’opportunité de séduire de nouveaux utilisateurs. Nous sommes fiers d’accompagner le développement d’un champion européen, né en France et inscrit au Next 40 ».