Concurrence en vue sur les trajets ferroviaires Bruxelles-Amsterdam en 2025

Les chemins de fer néerlandais NS travaillent à une réduction des temps de parcours sur Amsterdam-Bruxelles sur les trains Intercity. Avec des tarifs compétitifs et un temps d'à peine plus de deux heures, les NS pourraient offrir un produit extrêmement compétitif au Thalys...
NS Intercity
Un train NS Intercity (Photo : facebook-@nederlandsespoorwegen)

Bruxelles-Amsterdam en train ? On pense immédiatement au train à grande vitesse Thalys. Celui-circule actuellement huit fois par jour entre les deux métropoles en 1h52 minutes. En comparaison, les NS (Nederlandse Spoorwegen) en coopération avec la compagnie ferroviaire belge SNCB relient 11 fois par jour en moyenne les deux cités. Mais avec un temps de parcours pour le trajet direct de 2h49. Et avec changement à Anvers de 2h43.

Côté tarif, sur un trajet pris en dernière minute (par exemple une réservation faite pour le lendemain), les Intercity NS/SNCB restent plus compétitifs que Thalys. Moins de 50 euros pour un aller simple en seconde classe contre 82 euros pour le tarif le plus bas disponible pour un convoi Thalys. Mais avec une heure de plus à la clé pour le trajet…

La concurrence pourrait cependant devenir plus intense avec la modernisation du matériel roulant et un nouveau parcours. Dans un article paru dans une publication en hollandais spécialisée sur les transports ferroviaires SpoorPro.nl, les NS dévoilent quel serait le futur parcours des trains Intercity.

Moins d’arrêts et une nouvelle génération de trains

NS et SNCB souhaitent altérer l’actuel parcours des trains afin de gagner en rapidité. Les convois relieraient alors Bruxelles Sud à Amsterdam Sud et non plus Amsterdam Central. Les trains marqueraient ensuite seulement un arrêt à Rotterdam et Anvers pour atteindre Bruxelles. Ce qui se traduirait par la suppression des arrêts de Breda aux Pays-Bas, Noorderkempen, Anvers-Berchem, Malines, Bruxelles Aéroport et Bruxelles Nord.

Cette desserte rationalisée permettrait aux futurs Intercity de Nouvelle Génération (ICNG) de rouler à 200 km/h au lieu de 160 km/h actuellement. Grâce à ces mesures, le temps de trajet de 2,43 heures se raccourcira à 2,03 heures. Et donc se rapprochera du temps de parcours des actuels trains Thalys.

La liaison Amsterdam – Bruxelles devrait accueillir à partir de 2025 quelques unes des vingt nouvelles rames ICNG. Ces dernières se composeront de huit voitures de 410 sièges, des toilettes supplémentaires et un espace supplémentaire pour les bagages. Les deux compagnies ferroviaires consulteront les usagers pour savoir si le futur tronçon sera bien accepté…