Eklo ouvrira trois hôtels à Toulouse, Lyon et Roissy en 2022

Fort de son concept à la fois économique et écologique, la marque Eklo poursuit son expansion en France avec trois nouveaux hôtels attendus l'an prochain à Toulouse, Lyon et Paris CDG.
Espace de vie de l'Eklo Bordeaux. (c) Nicolas Anetson
Espace de vie de l'Eklo Bordeaux. (c) Nicolas Anetson

Le groupe Eklo entend se faire une place dans l’hôtellerie urbaine avec son offre à la fois économique et écologique – avec des bâtiments eco-conçus, une exploitation en basse consommation, des circuits courts et une réduction des déchets entre autres -, le tout porté également par un esprit design et lifestyle. De six adresses à ce jour – à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Le Havre, Le Mans, Lille et Marne-La-Vallée -, l’offre passera à neuf établissements d’ici la fin de l’année prochaine avec des ouvertures attendues à Lyon, Toulouse et Roissy. Annoncés l’an dernier, ces projets prennent maintenant plus de corps.

C’est en avril prochain qu’un Eklo apparaîtra à Toulouse, s’inscrivant dans le développement de l’écoquartier de la Cartoucherie. La dimension écologique de la marque sera largement démontrée, puisque que l’hôtel prendra place dans une tour en bois, la tour Wood’Art, de 76 mètres de hauteur. Facilement accessible par la ligne 1 du tramway, l’Eklo Toulouse proposera 100 chambres, de larges espaces communs. Un lieu de vie ouvert qui accueillera aussi un bar et un restaurant ainsi qu’une cuisine partagée.

Le futur Eklo Toulouse, hébergé au sein d'une tour en bois de 76m de haut. (c) Dietrich Untertrifaller
Le futur Eklo Toulouse, hébergé au sein d’une tour en bois de 76m de haut. (c) Dietrich Untertrifaller

Plus tard dans l’année, au quatrième trimestre, la marque s’implantera à Lyon, là aussi dans un quartier en pleine évolution, celui du Grand Parilly. Situé dans le VIIIe arrondissement, à la jonction de Lyon et Vénissieux, ce projet urbain intègre des logements et bureaux, des commerces et naturellement, de vastes espaces verts et une coulée verte traversant le quartier. C’est dans cet environnement dans l’air du temps que l’Eklo Lyon proposera 110 chambres pour un hôtel qui se destine autant aux touristes qu’aux voyageurs d’affaires avec ses salles de réunion et son accessibilité. Desservi par le métro D et la ligne 4 du tramway, le quartier est en effet relié à la gare de Lyon Part-Dieu en une quinzaine minutes.

Toujours à la fin de l’année 2022, Eklo proposera un hôtel ciblant également la clientèle affaires, puisque situé à dix minutes de l’aéroport de Paris CDG, mais aussi du Parc des Expositions de Villepinte. Avec ses 150 chambres, ses salles de réunion et son restaurant avec terrasse, l’établissement constitue un point de chute à prix doux entre deux avions ou lors d’un salon organisé à Villepinte. Situé dans la ZAC Roissy Sud, cette nouvelle construction profite des dernières normes en matière d’écoresponsabilité, classé A pour son impact environnemental et équipé notamment de panneaux photovoltaïques pour une autosuffisance électrique.

Ces projets participent aux ambitions d’un groupe qui envisage d’atteindre un portefeuille d’une quarantaine d’hôtels dans les 10 ans à venir en visant essentiellement les principales métropoles françaises. Plusieurs nouveaux Eklo sont d’ores et déjà dans les cartons avec un établissement attendu à Montpellier en 2023 et deux autres en région parisienne en 2024, dont un à proximité de la porte de Versailles.