Enterprise veut s’offrir les services de Deem

Enterprise va acquérir la société Deem au cours du premier trimestre. Partenaire du loueur automobile depuis 2011, cet acteur basé à San Francisco s’est distingué dans le domaine des technologies de réservation des voyages d’affaires.

Deem
Enterprise a annoncé le 17 janvier son intention d’acquérir Deem au cours du premier trimestre

Enterprise avance ses pions sur l’échiquier des nouvelles technologies. Le loueur a annoncé le 17 janvier son intention d’acquérir – et ce dès le premier trimestre – son partenaire Deem, une plateforme technologique spécialisée dans la réservation et la gestion des déplacements à destination des voyageurs d’affaires, des travel managers, des agences de voyages et des fournisseurs.

Enterprise comptait déjà parmi les actionnaires minoritaires de cette société californienne, que le loueur connaît bien pour collaborer avec lui depuis de longues années. Dès 2011, Enterprise et Deem travaillaient ensemble sur le système de réservation à destination des PME, EHIDirect, avant de s’associer pour le lancement de la marque National Car Rental sur le marché chinois.

Aujourd’hui, Enterprise entend donc aller plus loin : « La combinaison de la propriété intellectuelle et du talent technologique de Deem représente une occasion importante pour Enterprise Holdings d’améliorer et d’élargir davantage notre portefeuille de services », indique Greg Stubblefield, vice-président exécutif en charge de la stratégie pour Enterprise.

Cette acquisition, dont le montant n’a pas été dévoilé, ne devrait pas bouleverser à court terme l’organisation de Deem qui, d’après le communiqué, « continuera de fonctionner de façon autonome à partir de son siège social de la Silicon Valley et offrira sa gamme de technologies de voyages d’affaires, y compris des services de transport aérien, d’hôtellerie, ainsi que des options de transport terrestre auprès des principaux fournisseurs de voitures de location, de VTC et de services ferroviaires ». Les équipes dirigeantes de Deem devraient être maintenues dans leurs fonctions, à commencer par John F. Rizzo qui conservera son poste de Pdg. « Nous savons que le marché attend des solutions de gestion des voyages qui transforment l’expérience du voyageur, tout en réduisant les coûts des entreprises. Nous poursuivrons cette mission pour fournir aux voyageurs une plate-forme rationalisée qui anticipe leurs attentes », assure John F. Rizzo.

Reste désormais à finaliser la transaction – au cours du premier trimestre d’après les éléments communiqués par Enterprise – et surtout à connaître les avancées concrètes qu’elle pourrait générer à destination des différents acteurs du business travel.