Etude : Adagio à la rencontre des voyageuses d’affaires

Quel est le profil de la voyageuse d’affaires en 2017 ? Quelles sont ses habitudes pendant un déplacement professionnel, ses sources de motivation ou au contraire ses frustrations ? Aparthotels Adagio tente de répondre à cette question à la lumière d’une enquête menée auprès de 500 professionnelles nomades.

Aparthotels Adagio
Aparthotels Adagio a sondé 500 voyageuses d'affaires (Cultura / Luc Beziat / GETTY IMAGES)

A l’occasion du dernier Espace Voyages Professionnels (EVP), Anne Boussarie, directrice générale de Getty Images France, est revenue sur l’évolution de l’image du voyage d’affaires sur les dix dernières années. Invitée par American Express GBT, cette spécialiste des tendances visuelles a notamment souligné une évolution majeure, qu’elle situe en 2011 : l’apparition de la femme d’affaires dans la représentation du business travel. D’abord affublée des « mêmes attributs que l’homme (costumes, valises cabine…) », l’image de la voyageuse d’affaires évolue vers « plus d’humain, de naturel, d’authentique« . Les requêtes « Femme & Travail » ou « Female & Travel » auraient même augmenté respectivement de 250 % et 423 % sur le site Gettyimages.fr entre 2015 et 2016.

22% des femmes actives françaises voyagent également dans le cadre de leur mission professionnelle

Fort de ce constat, les Aparthotels Adagio mettent donc un coup de projecteur sur le profil de ces voyageuses d’affaires, qui représenteraient plus du tiers de la clientèle affaires de l’enseigne (35%). « Si l’on imagine encore trop souvent le voyageur d’affaires comme un businessman avec son attaché case à la main, il ne faut pas oublier que 22% des femmes actives françaises voyagent également dans le cadre de leur mission professionnelle« , rappelle le préambule de l’étude, qui cite les domaines du conseil, de la et du commerce comme les plus concernés.

L’un des principaux enseignements de l’étude concerne l’attachement de ces femmes actives aux déplacements professionnels. En effet, 84% des sondées indiquent aimer les voyages d’affaires. Dans 42% des cas, la mobilité a d’ailleurs joué un rôle dans le choix de leur poste. Si cette mobilité est associée à l’éloignement avec la famille (18%), les notions de motivation (19%) et de plaisir (17%) sont tout aussi présentes.

La durée des déplacements est assez réduite, tout comme leur distance. Ainsi, d’après Aparthotels Adagio, près de 90% des personnes interrogées ont effectué un déplacement en France. Et dans 73% des cas, le séjour moyen dure moins de quatre jours. Paris est la destination le plus courante (51%) sur le marché domestique. La capitale devance Lyon (19%) et Marseille (15%).

La majorité des déplacements professionnels ont lieu en Europe, principalement en France selon l’étude Adagio

En termes d’hébergement – une thématique chère au commanditaire de l’étude – l’hôtellerie « classique » reste ultra-majoritaire : 84% des voyageuses ont opté pour une chambre d’hôtel. Néanmoins, plus du tiers des sondées ont récemment séjourné dans un aparthotel, que ce soit à titre personnel ou professionnel.

Enfin, au risque de tomber dans le cliché, on retiendra que  la panoplie indispensable de la voyageuse d’affaires est empreinte de féminité… En effet, pour 56% des professionnelles nomades, les accessoires de beauté se hisse en première position des indispensables (56%). Suivent la tablette (48%), puis la liseuse ou le « bon vieux » livre de chevet (37%).