Eurowings repense son tarif « Smart »

Le tarif économique flexible Smart proposé par le transporteur hybride Eurowings va apporter davantage de bénéfices aux passagers de la compagnie. Une bonne nouvelle pour les voyageurs d’affaires.

Cologne aéroport
Le nouveau tarif Smart sera d’abord lancé sur des escales allemandes, notamment à Düsseldorf, Munich et Cologne

Eurowings lance son tarif Smart révisé pour les vols court et moyen-courrier. Smart est de fait le tarif intermédiaire de la compagnie entre son tarif de base Basic et Bizclass. Eurowings répond ainsi aux besoins des passagers utilisant cette classe de voyage qui semblaient ne pas trouver les prestations à la hauteur du tarif acquitté.

Le 4 juin prochain, Eurowings va donc améliorer les procédures d’embarquement des passagers Smart et revoir sa prestation de bord. Première conséquence : les passagers Smart embarqueront désormais prioritairement avec les voyageurs Bizclass et les membres premium des programmes de fidélisation. Les passagers Smart se verront aussi garantir que leur bagage à main sera bien en cabine et non pas envoyé en soute en cas de forte affluence.

En revanche, la collation qui était offerte disparaît. Selon Eurowings, elle ne semblait pas avoir recueilli les faveurs des passagers. A la place, le passager Smart bénéficiera d’un prix préférentiel sur le menu proposé. Les mauvaises langues diront que les pertes qu’enregistrent actuellement la compagnie expliquent cette disparition du sandwich offert…

Les passagers gardent également sur cette tarification le droit d’enregistrer un bagage gratuit jusqu’à 23 kg, de réserver gratuitement leur siège et de pouvoir changer leur vol sans supplément. L’accès à un salon restera également ouvert aux membres premium du programme Miles and More.

Le nouveau concept Smart va d’abord être lancé sur plusieurs escales en Allemagne, notamment sur les deux plus grosses bases de la compagnie à Düsseldorf et Munich ainsi qu’à Cologne, Dortmund Hambourg et Stuttgart – des escales où le trafic affaires s’avère important. Hors d’Allemagne, Palma et Vienne bénéficieront de ce service. En septembre, l’ensemble des escales Eurowings proposera le produit Smart révisé.

Par ailleurs, Lufthansa a annoncé en avril que la croissance des capacités de son transporteur à bas prix allait baisser, alors qu’elle envisageait précédemment une hausse de 2%. Le transporteur doit en effet faire face à l’intensification de la compétition avec ses concurrents low-cost, ce qui s’est traduit par une perte de 257 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année.

Les mauvais résultats sont notamment à mettre au compte de l’évolution des prix à Vienne, un aéroport très fortement soumis à la compétition des compagnies à bas tarifs. Selon l’analyse d’OAG, la capacité d’Eurowings pour la saison estivale 2019 est de 23,1 millions de sièges disponibles, en recul de 4 % par rapport à la même période de 2018.