Hilton multiplie les ouvertures en France

Le groupe américain Hilton entend doubler de taille en France, avec une quinzaine de nouveaux hôtels attendus d'ici 2022.

Canopy by Hilton Paris Trocadero
Le futur Canopy by Hilton Paris Trocadero

Hilton poursuit sa croissance en France sur un rythme accéléré. De 15 établissements à l’heure actuelle, le groupe américain s’apprête à doubler de taille d’ici 2022. Et cela après avoir déjà multiplié son offre par deux ces quatre dernières années. Hilton se félicite en effet d’avoir ouvert plus d’hôtels sur le marché hexagonal que lors des trois précédentes décennies, une relative lenteur qui s’explique notamment par l’absence d’une équipe de développement dédiée. “Hilton s’est développé à un rythme record en France et nous restons engagés dans une croissance durable”, explique David Heijligers, directeur général chargé du développement France et Benelux de Hilton.

La grande évolution passe surtout par la diversification de l’offre. En effet, jusqu’en 2017, le groupe n’avait que deux marques présentes en France avec Hilton – à Paris, La Défense, Roissy CDG, Strasbourg et Evian -, en plus du Waldorf Astoria Trianon Palace à Versailles. Depuis lors, quatre enseignes sont venus les rejoindre avec, en 2018, la Curio Collection à Paris, DoubleTree by Hilton à Carcassonne et Hilton Garden Inn à Bordeaux, puis Hampton Inn en 2019, à Clichy. Deux nouvelles marques feront leur apparition cette année. “Nous sommes ravis d’ouvrir nos premiers hôtels Canopy by Hilton et Tapestry Collection by Hilton, qui offriront à nos clients des expériences riches et culturellement immersives au coeur de Paris”, annonce David Heijligers.

Canopy by Hilton s’implantera à Paris en milieu d’année à deux pas du Trocadéro, rue d’Eylau, avec un hôtel haut de gamme de 123 chambres conçu par Jean-Philippe Nuel. “Cette marque a un fort accent design avec des hôtels qui se veulent de vrai spots au sein de leur quartier”, décrit David Heijligers. Particularité de cette marque qui connaîtra une vingtaine d’ouvertures en 2020, offrir aux voyageurs d’affaires un espace pour poser leurs valises et prendre une douche en cas d’arrivée tôt le matin ou de départ tardif. Plus tard, en 2022, la marque s’installera dans le Quartier Latin, près du jardin des Plantes, fruit de la transformation d’une demeure historique au toit de style Eiffel. Offrant 150 chambres, le Canopy by Hilton Quartier Latin aura une forte connotation végétale avec une façade couverte de plantes grimpantes et des terrasses paysagées.

Toujours dans le lifestyle, mais une gamme en dessous que Canopy ou Curio, la Tapestry Collection va accueillir en avril son premier représentant en France, le Belgrand Hotel Paris Champs Elysées. Deux autres établissements milieu de gamme sont également attendus cette année, les Hilton Garden Inn La Villette et Hilton Garden Inn Marseille, un hôtel de 140 chambres conçu par l’agence Wilmotte.

A Nice, c’est dans un lieu dessiné par Daniel Libeskind, le bâtiment Iconic, que la marque Hilton Garden Inn prendra place. Jouxtant la gare, ce complexe intégrera non seulement un hôtel de 120 chambres, mais aussi une salle de spectacle, des bureaux et des cafés et restaurants. Ouverture attendue au deuxième semestre 2021.

L’année 2021 sera une année charnière pour nous avec huit ouvertures prévues”, précise le directeur général chargé du développement de Hilton en France. Parmi celles-ci, de nouveaux Garden Inn, notamment au Havre et à Tours, dans un projet hôtelier qui comprend également un Hampton by Hilton. Le déploiement de toutes ces marques permet au groupe américain de se développer, non plus seulement en région parisienne, mais dans toutes les grandes villes françaises. “Nous visons aussi les métropoles attractives comme Rouen, Orléans ou Dijon”, poursuit-il.

Un Curio Collection ouvrira d’ailleurs ses portes en 2021 dans la métropole bourguignonne au sein dans la future Cité internationale de la gastronomie et du vin. Egalement attendu fin 2021, la Maison Heler à Metz. Ce Curio Collection à l’architecture ultra contemporaine sera couronné sur son toit par une maison lorraine typique où prendra place un restaurant. L’auteur de ce lien design entre passé et modernité : Philippe Starck, celui-là même qui conçoit pour le groupe américain le futur Hilton Tour Eiffel. Car, dans tous ces développements, Hilton n’en oublie pas pour autant Paris, ni sa marque fanion.