L’Asie amorce sa réouverture aux visiteurs internationaux

Les pays asiatiques réalisent qu'il est enfin temps de se rouvrir au monde extérieur. D'autant plus que leurs économies souffrent de plus en plus d'une isolation forcée, qui tient d'avantage à une psychose populaire collective qu'à un véritable raisonnement cartésien... Un tournant?
Samarcande en Ouzbékistan, l'une des premières destinations asiatiques ouvertes aux Français. (Photo: https://p2.piqsels.com/preview/576/841/304/bibi-xanom-mosque-samarkand-uzbekistan.jpg)

Inde, Singapour, Cambodge, Thaïlande, Indonésie, Malaisie ou Sri Lanka. Depuis quelques semaines, les annonces d’une réouverture des frontières se multiplient dans les pays asiatiques. Une bonne nouvelle pour les voyageurs, l’Asie restant jusqu’à présent le continent le plus rétif à accueillir les touristes internationaux. Il s’agissait avant tout de répondre à une psychose très asiatique d’une contamination par l’étranger.

On se souviendra peut-être encore des vociférations du Ministre Thaïlandais de la Santé, qui en mars 2020, jugeait que la propagation du covid étaient le fait des « espèces de sales blancs » voyageant dans le pays. Le...