Lufthansa : 180 000 voyageurs touchés par la grève

Un vaste mouvement de grève perturbe les opérations de la compagnie Lufthansa les 7 et 8 novembre. Au total, quelque 180 000 passagers devraient être touchés.

Lufthansa
Le mouvement de grève chez Lufthansa va affecter 180 000 voyageurs jusqu'à vendredi soir

Le mouvement de grève lancé par le syndicat UFO affecte depuis jeudi les voyageurs du réseau Lufthansa. Plus d’un millier de vols sont concernés – 1300 plus exactement – jusqu’à vendredi soir. En effet, Lufthansa prévoit s’assurer 2300 des 3000 vols prévus jeudi, puis 2400 des 3000 vols programmés vendredi. Ces turbulences devraient affecter 180 000 passagers au total, sur une période de 48 heures. D’après le groupe Lufthansa, seule la compagnie éponyme est concernée, les différentes filiales étant a priori épargnées par le mouvement de grève. Les passagers voyageant sur le réseau domestique sont invités par la compagnie à échanger leur billet d’avion pour un billet de train, jouant ainsi à nouveau la carte de la synergie avec la Deutsche Bahn. « Selon le règlement européen, en cas de vol annulé, la compagnie doit proposer une alternative : replacer le passager sur un vol, dans des conditions de voyage similaires, ou bien le rembourser », souligne Jérôme Gratelle, CEO et fondateur d’Air Indemnité. « La compagnie allemande indique que la grève du personnel de cabine est un cas de « force majeure » qui ne peut donc donner lieu à une indemnisation. Lufthansa renvoie au droit allemand. Cependant, la jurisprudence européenne prévaut et, que le passager soit replacé sur un autre vol ou qu’il renonce à son voyage et demande le remboursement de son billet, il peut demander une indemnisation à la compagnie aérienne », précise Jérôme Gratelle.