AccorHotels dévoile son premier Orient Express

Le premier établissement Orient Express, déclinaison hôtelière des mythiques trains de luxe lancée par AccorHotels, ouvrira en 2019 à Bangkok.

logo-orient-express
Logo de la marque hôtelière Orient Express.

AccorHotels vient de dévoiler son premier projet d’hôtel Orient Express depuis que le groupe hôtelier et la SNCF ont conclu, en 2017, un partenariat pour développer cette nouvelle enseigne de prestige. Et cela, est-ce un hasard du calendrier, quelques jours à peine après que LVMH a annoncé le rachat de Belmond, l’ex-groupe… Orient Express qui avait l’exploitation de ce nom mythique jusqu’en 2014.

C’est donc à Bangkok, loin des racines européennes de ce train de légende, que sa première émanation hôtelière ouvrira ses portes au dernier trimestre 2019. “Ce lien entre Occident et Orient, entre histoire et modernité, entre curiosités et cultures, sera la marque de fabrique de ces nouveaux hôtels Orient Express”, a déclaré Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels. Hébergé dans la tour King Power Mahanakhon, l’édifice le plus haut de Bangkok et reconnaissable à son aspect pixelisé, l’Orient Express Mahanakhon Bangkok proposera 154 chambres, dont neuf suites et deux penthouses, un étage bien-être comprenant piscine extérieure, jacuzzi et spa, le tout étant coiffé par une spectaculaire plateforme panoramique et un bar situé sur le toit.

Bangkok_Maha-Nakhon
La tour King Power Mahanakhon (c) Ludovic Maisant

Comme le train mythique, l’Orient Express Mahanakhon Bangkok déclinera décor de prestige et gastronomie d’excellence. L’architecte d’intérieur Tristan Auer a notamment été chargé de réimaginer, au sein d’un gratte-ciel moderne d’une métropole dynamique, les intérieurs Art déco et les motifs végétaux des voitures originelles de l’Orient Express. Côté restauration, l’hôtel proposera deux lieux emblématiques : un restaurant et bar à cocktails contemporain, le Mott 32, et le Mahanathi, créé par David Thompson, connu pour ses restaurants asiatiques multi-récompensés comme Nahm à Londres ou Aaharn à Hong Kong. “Nous sommes impatients d’accueillir des visiteurs du monde entier et de placer la Thaïlande sur la scène mondiale touristique grâce à un site hors du commun, alliant hospitalité exceptionnelle, cuisine primée, expérience shopping unique et vues spectaculaires sur Bangkok”, a commenté Aiyawatt Srivaddhanaprabha, PDG du groupe King Power.

Tour King Power Maha Nahakhon, nouvelle attraction pour les réunions d’hommes d’affaires

Si l’hôtel Orient Express n’ouvrira ses portes qu’en 2019, la tour King Power Maha Nakhon est déjà ouverte au public. Elle abrite, depuis deux ans même, l’un des restaurants les plus côtés de la capitale thaïe, l’Atelier Joël Robuchon, étoilé dans le dernier guide Michelin Thaïlande. Début décembre a également été inaugurée une plate-forme d’observation à 360 degrés, tandis qu’un sky bar, à 314 mètres d’altitude, a été ouvert au public. Dominant le plus haut bâtiment de Thaïlande, le Mahanakhon SkyWalk offre une vue panoramique sur toute la ville depuis les 74e, 75e et 78e étages du bâtiment. La terrasse d’observation intègre l’un des plus grands plateaux de verre au monde, donnant l’impression d’être suspendu au-dessus de la métropole.
Quant au plus haut bar de la capitale thaïlandaise, the Peak, ce lieu est probablement le plus prestigieux de Bangkok pour le moment, puisqu’il peut être privatisé dans le cadre d’une réunion ou d’un évènement incentive. Il est complémentaire de Maha Nakhon Square, un espace d’environ 1 000 mètres carrés disponible notamment pour l’organisation d’expositions ou d’évènements. Enfin, la tour abrite un immense duty free shop. La terrasse et le bar sont ouverts tous les jours de 10h00 à 24h00, avec la dernière entrée autorisée à 23h00. Jusqu’à fin janvier, les visiteurs bénéficient d’une réduction spéciale pour visiter la tour de 30 % à 765 THB (23 USD) au lieu de 1 050 THB (32 USD).
Luc Citrinot